Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 octobre 2011

Un dock pour son iPhone, ou comment le transformer en réveil

Il existe toutes sortes de docks pour son iPhone. Avec enceintes plus ou moins puissantes, fonctionnalités diverses et variées. Des ronds, des carrés... En plastique, laqué, en métal... On a trouvé mieux : aucune fonction et un look en bois, on ne peut plus simple.

design, designdecollection, iphone, dock, jonas damon

Dessiné par Jonas Damon pour Aeraware, il sert juste à poser gentillement son téléphone sur sa table de chevet pour le transformer en véritable réveil (à vous cependant de télécharger l'application ad-hoc). Et comme il est fourni sans alimentation électrique, c'est le cable de charge standart qui doit être utilisé pour brancher l'iPhone sur le secteur.

Evidemment, le prix est plus qu'abordable : 39 euros. De quoi remiser son radio-réveil et embellir son chevet avec cet objet tout simple. Si simple qu'il fallait l'inventer !

M. M.

________________________

Disponible sur le site designdecollection.

 

30 septembre 2011

Le fixie, ou le vélo se fait beau

On est assez fan du fixie, ce vélo à pignon fixe, qui fait fureur chez les coursiers américains et qui a tendance à s'imposer chez les Bobos... C'est un vélo tout simple, sans fioriture, qui joue sur les couleurs. Et qui va demander à ceux qui le pratique de solides mollets. Pas de vitesses. Et surtout pas de roue libre. Il faut pédaler, pédaler, pédaler... sans arrêt !

 

design, vélo, fixie, myfab

MyFab, le site spécialisé dans l'achat groupé de meubles déco a ajouté un "rayon" fixie. Pour moins de 200 euros, on peut ainsi choisir dans une gamme de douze coloris, avec des jantes en couleurs. Et reconnaissez que ce vélo, dans le couloir, il fera toujours moins tache votre vieux VTT.

M. M.

____________________

A découvrir sur le site de MyFab

00:24 Publié dans Tendance | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : design, fixie, myfab, velo

04 mai 2010

Soyez peaux de vache !

peaudevache3.jpg

Les peaux de bête ont la cote. Après la tendance des "carpets" à poil longs avec les salissantes et poussièreuses peaux de chèvre, voici celle  des poils courts avec le tapis peau de vache.  Ambiance country ou très "sauvage-chic", choisissez un tapis bicolore de préférence, et marron. En revanche, exit les (fausses) peaux de zèbre -encore trop kitch et eighties premier degré- et les peaux de vache en damier.

La peau de vache est aussi tendance parce que c'est une matière naturelle, abordable et facile d'entretien.

C.U. 

Les premiers prix commencent à 145 euros chez Ikea. Sinon chez Atlas aux alentours de 300 euros ou sur E-bay.

05 décembre 2008

Des téléviseurs, ou la pureté des lignes

Pourquoi une télévision devrait-elle être laide. Reconnaissons tout de suite que l'avénement des écrans plats à mis au placard les énormes téléviseurs grisatres, monstrueux dans les séjours et dont on ne savait que faire pour les rendre plus discrets.

Certaines marques ont toujours fait preuve d'un design soigné, accompagné d'une technique haut de gamme. On citera Bang&Olufsen ou encore Loewe. Ces deux dernières marques proposent des téléviseurs au dessin simple. Des lignes tendues, des matières belles à voir et à toucher.

Le système Beovision 9 par exemple (photo ci-dessous) offre un grand écran associé à un système audio très pointu. Le tout dans une sorte de cadre d'aluminium brossé.

beovision9_back.jpg

beovision9.jpg

BeoVison 9

Chez Loewe, la gamme Art Modus propose également des téléviseurs superbes. Sur un pied en métal brillant, l'écran est très simple. Seul un bouton, au centre, entre les haut-parleurs apporte une touche de rondeur dans un design strict. Simple et de bon, de très bon, goût.

loewe art modus1.jpg
Loewe Art Modus

Même recette pour la gamme Art Xelos. Et Loewe pousse le raffinement encore plus loin, avec une possibilité offerte aux clients de personnaliser leur modèle : taille, couleur, support et même le système audio qui l'accompagne.

loewe art xelos.jpg
Loewe Art Xelos

Les marques généralistes ne sont pas en reste. Ainsi, Sony a sorti le Bravia Ex1. Sa particularité : une fois accroché au mur, il s'y fond, comme un tableau. On notera au passage l'illusion donné à ce cadre, qui laisse penser que l'écran est entouré d'un passe-partout. L'autre spécificité, c'est la possibilité de faire de son téléviseur un véritable cadre numérique, puisqu'en veille, il diffuse des photos. En qualité haute définition, bien entendu. Sony n'a pas sorti juste un gadget, mais bien un téléviseur équipé de toutes les dernières avancées technologiques.

KDL-40E4000_lifestyle.jpg
KDL-26E4000-2.jpg


Sony Bravia Ex1

Bon, et si finalement, la télé, elle n'était pas plus belle éteinte ?

M. M.

 

01 octobre 2008

En feuilletant le catalogue de la Camif, ou quelques bonnes surprises

Je l'avoue, pour moi, la Camif c'est le catalogue dans lequel mon vieux prof de math achetait des pantalons en velours marron et ma prof de biologie des chemisiers vieux-rose... Eh bien je l'avoue encore plus, je me suis trompé ! D'abord, parce que ce catalogue a fait sa révolution, abandonnant mes vêtements pour se consacrer uniquement au domaine de la maison. Et puis parce que j'y ai déniché quelques meubles assez sympa.

8d9c740c97e585f18e806f7e2144dfe7.jpg

 

40b076f611fca48df4197be8f9d49058.jpg
Modulo box, Hastings - La Camif - 329 €.

 

Prenons la gamme "Hastings". Je suis tombé sur ces "modulo box", des vitrines basses, à portes coulissantes. A moins de 330 euros, dans des coloris assez tendance, comme le rouge ou le mastic.

Dans un style tout différent, j'ai trouvé assez originale la gamme "Louise", de la copie d'ancien, version déco, ave des rayures très tendances. Les prix montent, mais on passe du pin massif à du tulipier et à des finitions beaucoup plus abouties. De chiffonniers, des commodes, des tables basses sont disponibles et une large palette de coloris et proposées.

2f0fba20a1850a4ec65b83c4f8b10def.jpg
Commode Louise - La Camif - 1 395 €.
6698024df2a6344d58653ec172fe94d4.jpg
Chiffonnier Louise - La Camif - 1 990 €.
Dans un tout autre registre encore, j'ai bien aimé Atisha, des meubles peints à la main, et tous uniques. Le petit cabinet à deux portes est original et c'est un bon moyen d'apporter une jolie touche de couleur dans un intérieur blanc. Et surtout, il ne coûte "que" 279 €.
ebd9949f220eaff804cf1fdc19e4d353.jpg
Atisha - La Camif - 279 €.

Voilà trois exemples, pour vous montrer que le vieux catalogue de la Camif a su se dépoussiéré et propose aussi des meubles qui ne jureront pas dans une déco moderne !

M. M.

24 septembre 2008

Un bout de bois, ou un objet à tout faire

On vous a parlé, récemment, du retour à la simplicité, aux matières brutes. Bref, à la fin du "Bling bling". Premier exemple concret de cette tendance, le tabouret "à tout faire" proposé par AM-PM, le catalogue déco de La Redoute. 

La bûche Merlin saura vous enchanter (elle est facile,je la retire), la bûche Merlin saura s'adapter à toutes les circonstances. Lourd morceau de bois brut, du chêne massid taillé en parallépipède, brut de sciage, pourra trouver de nombreuses utilisations dans la maison. Table de chevet, bout de canapé, tabouret, console. A chacune et chacun de lui trouver sa destination la plus appropriée.

463c27e3c9730246d0fc59248f4d2d1e.jpg
Le tabouret Merlin

Dans le même style, toujours dans le catalogue AM-PM, on a trouvé la table Cantou. Une tranche de bois, toujours aussi brut, sur laquelle trois pieds... en bois, ont été fixés. Hop, une couche de vernis mat sur l'aspect brut de sciage, et le tour est joué.

3496edb9e2e94250512a3dee67cabfe3.jpg
La table Cantou

Voilà deux illustrations parfaites de ce nouvel esprit "nature et simplicité" dans la déco. Et rien n'empêche aux plus bricoleurs - et propriétaires d'arbres fraîchement abattus -  dont je ne suis pa, de refaire la même chose à la maison !

M. M.

______________________________

Tabouret Merlin, 185 €. Table Cantou, 195 €. A voir sur La Redoute

09 septembre 2008

Deseo, ou l'hôtel mexicain qui a tout compris

5b775c626b37582e87e52c8b4c06e2c3.jpg

D'accord, d'accord... c'est la rentrée et l'heure n'est pas vraiment à penser aux vacances. Nous justement, on estime que c'est le moment, au contraire. Parce qu'il n'est jamais trop tard pour se préoccuper de ses loisirs. Et parce qu'un peu d'évasion, ça ne fait jamais, mais alors jamais, de mal. Maintenant que les Loulous sont à l'école, quoi de plus naturel que de penser un peu à soi...

Bref, tout ça pour parler d'un hôtel assez sympa, découvert à Playa del Carmen, au Mexique, dans la péninsule du Yucatan. Bref, au bord de la mer des Caraïbes. Son nom... Deseo (désir pour les non hispanophones).

Il appartient à la chaîne des "Design hotel" et c'est un peu pour ça que je m'y suis rendu, pour y passer trois nuits. Mais attention, c'est un hôtel lounge, dans la grande tendance de ces établissements où la musique prime. Si, le matin, elle est très agréable pour le petit déjeuner que l'on prend autour de la piscine, en allant se servir soi même dans la cuisine, elle peut devenir plus gênante, le soir, si l'on veut se reposer vraiment. 

Vous l'aurez compris, cet hôtel à la clientèle essentiellement américaine, est destiné aux trentenaires adeptes des ambiances "select", tout en étant sobre et de très bon goût.

0ad5155eb6b5f69950ec7c4006fde479.jpg
A l'extérieur, donnant sur la "5th avenue" de Playa del Carmen, un bâtiment sobre où se mêlent bois, béton et verre.ec3d5d2243a1ceacfd18587ccc1e8592.jpg
Une ambiance que l'on retrouve à l'intérieur, autour du bar et de la piscine, avec des lits de repos et des tentures blanches flottant au gré du vent.
02f27f09e8dca533ad68494bac75751c.jpg
8c61da7c7994b735e6839d9b65467556.jpg
2d00bcc20586dc7f636e113b8ff4a7ea.jpg
Le soir, un des murs se transforme en écran de projection. De vieux films mexicains y sont projetés, apportant une touche glamour à l'ambiance. Autour du bar, on vient prendre un verre, en écoutant un Dj mixer. Et dans les chambres, il est possible d'écouter aussi la musique diffusée dehors, grâce à un système de radio interne. 
 

Cet hôtel mise beaucoup sur le design de ses chambres, très épuré. De grands voilages blancs, des draps blancs, des baies vitrées en verre givré, un peu de bois. Quelques touches de décoration accrochées à un fil, avec des pinces à linge, les recettes sont simples. Et le rendu est superbe. On est en plein dans une ambiance de cabanon chic et dépouillé.

f039e92cf099deb6cca1250e21f499af.jpg
Avec vue sur la mer des Caraïbes, les balcons sont tous dotés d'accueillants hamacs blancs.
3b594b9c3c9a8de2a8d1e3f90acde39c.jpgf8bb89b46c5b6db0a1ad9ac075040431.jpgd6c970f2a64df7ff7b6f4f0e713cbd3f.jpg
Pas vraiment de salles de bains dans les chambres, mais une pièce avec une grande douche, en marbre beige. Et à l'extérieur, de simples placards en planche de bois noir, reçoivent les effets personnels et le mini bar, juste à côté du lavabo au dessin le plus simple possible. Dans les suites, des baignoires trônent dans la pièce, non loin d'un hamac.
9b65dc2692463eef6a5ac40471d82249.jpg

Le Deseo, c'est un manière sympa de terminer un voyage dans le Yucatan. Mais on vous prévient d'emblée, s'il est épuré et design, il n'est pas vraiment reposant. C'est plutôt l'endroit idéal pour les fêtards qui ont envie d'écouter de la bonne musique, en sirotant un cocktail.

M. M.

__________________________________

 A découvrir en allant sur le site du Deseo ou sur Design hotels.

20 juillet 2008

Un espace bureau, ou comment travailler dans un studio

On poursuit notre visite d'un studio pour étudiant. Après la cuisine et le coin séjour, passons au bureau. Car, en dehors d'y dormir, la finalité d'un studio, lorsque l'on fait des études, est justement... d'étudier. Mais pas question de faire ça sur un coin de table. Pour être efficace, tout travail demande méthode. Et donc organisation. On vous propose quelques solutions sympas pour concilier design et espace plus sérieux.

Chez Ikea, on décline à l'envie la série PS. Dernier en date, le secrétaire spécial ordinateur portable. Parce qu'on n'a pas précisé, mais c'est tout de même beaucoup plus simple d'avoir un portable dans un petit espace qu'un ordinateur de bureau, avec toute la place que cela exige. Il y a donc cette "armoirette" à fixer au mur, qui fermée, se montre toute discrète. Mais à l'intérieur, tout est prévu pour bien bosser.

23fc599b8e157875f9855ff67957b575.jpg
d0b6344ddb1faf0538742dd5ac83ce42.jpg
Bureau Ikea PS - 59 € 
 

Mais pour bien travailler, il est également nécessaire d'être bien assis. Dans un petit espace, pas évident d'avoir un gros fauteuil de bureau. Là aussi, on a trouvé la solution chez Ikea, avec Skruvsta, un fauteuil rondouillard qui ne ressemble pas à un siège de bureau et qui pourra faire ainsi office de fauteuil dans le coin salon.

5d222e242eeae7376aa33f2bb2986ef5.jpg
Fauteuil Skruvsta Ikea - 125 € 

Une bonne lumière s'impose. Solution simple, un spot à pince, équipé d'une ampoule à économie d'énergie. Pas de chaleur et une clarté douce, qu'on installe derrière l'écran. Sinon, chez Fly, on a trouvé "Big", version revisitée à grande échelle de la lampe d'architecte. En coloris anis, elle se montre moderne et servira à la fois de lampadaire et de lampe de bureau. L'idéal étant de l'équiper d'un variateur pour jouer sur la luminosité.

601bca97b8f7730dbb597d3aa0135bcb.jpg
Lampadaire Big - Fly - 129 € 

Pour ceux qui sont plus classique, chez Alinea, on a beaucoup aimé le bureau "Twist", un joli secrétaire en bois foncé. L'avantage de celui-ci est de disposer de petits tiroirs pour y faire du rangement. Et puis, à l'avenir, il trouvera sa place dans une entrée, comme meuble vide-poches.  

a39248569d0b2ffbbcb0e7643008c7bd.jpg
Bureau Twist - Alinea - 149 € 

 

Et pour ceux qui ont encore un peu plus de place, une solution consiste à installer un paravent, pour cloisonner légèrement l'espace. Chez Maisons du monde, un modèle façon persienne, en bois foncé ou en blanc, répondra à vos attentes.

05f6ba033eeb3ef45d93ad05c43afe9c.jpg
Paravent Maisons du monde - 149 €.

Tout ceci, ce ne sont que des idées, comme ça... et tout n'est pas fait pour être associé, bien entendu. Laissez faire votre inspiration.

Et si vous avez aménager récemment un studio d'une manière originale, envoyez nous des photos, on se fera un plaisir de montrer vos réalisations !

M. M.

 

14 juillet 2008

Design pour les enfants, ou "je veux le même que papa"

Et voilà une drôle d'histoire. Celle des meubles design déclinés en version enfant. Nous, on aime vraiment. Parce qu'il n'y a pas de raison que les enfants soient privés de ces objets. D'autant que les exemples choisis par Vitra d'un côté et Kartell de l'autre, se prêtent parfaitement à l'exercice.

Commençons donc par le fabricant allemand qui a eu la géniale idée de décliner une petite "Panton chair". Mini, et si jolie, la chaise est l'exacte réplique à une échelle moindre de l'une des créations les plus emblématiques du design contemporain. Pour les marmots, elle se pare de nouvelles couleurs, pastels, qui se fondront parfaitement avec le bleu layette ou le rose bonbon. Voici donc la Panton Jr, pour les juniors fans de design.

10f871b4ec086b0e615d6779ab25fd93.jpg
Quelques Panton Jr... Vitra 

 

Chez les Italiens de Kartell, on a opté pour un autre produit phare, la Louis Ghost du Français Philippe Starck. Le fauteuil transparent est aussi reproduit en taille xxs. Et, comme pour la mini "Panton", on trouve de nouveaux coloris. Bien que la transparence soit toujours la marque de fabrique de ce fauteuil. Mais comme sa grande soeur, elle se décline aussi en version opaque. Il y aura forcément une "Loulou ghost" (c'est pas mignon comme nom ?) pour les "bambinos".

e28a6f36ecd1d3f6dfff79ef06b2132c.jpg
061cdaf48020591bce8a6f82374bedba.jpg
Et quelques Loulou ghost... Kartell. 
 

 

Et comme toujours, on retrouve ces collections chez les revendeurs de la marque (RBC à Nîmes, Avignon et Montpellier) et chez Isotta à Perpignan.

M.M. 

07 juillet 2008

Barajas, ou le renouveau de l'aéroport de Madrid

Bravo à Paul qui a facilement trouvé la réponse à la petite énigme. Il s'agit en effet de l'aéroport de Madrid Barajas, et plus spécifiquement de son aérogare n° 4. Un véritable chef d'oeuvre, dont la toiture ondulée en bambou a désormais fait le tour du monde.

On doit ce dessin assez exceptionnel à Richard Rogers, celui là même qui, associé à Renzo Piano, a conçu le centre Georges-Pompidou (Beaubourg pour les intimes).

be081c7b13d314d5be924f324e0a15b1.jpg
b3c6166df0d66261af5d05b664193d22.jpg
 
c9c595830db7393741e4401592ba7ce8.jpg
56eee127f7315fa29df367208cde8508.jpg
b91165b4ff7f4c0f38e2f084d70322c4.jpg
b347daa6676a8f2c1863deb887e1b0df.jpg
9ef85e3bb167b8a393d5224aea9fea77.jpg
659c39eca30a213fa3c2fba35821d5fc.jpg
Photos M. M. et  Richard Roger Partnership
 

Prévu pour accueillir jusqu'à 70 millions de passagers par an, Barajas 4 a été inauguré en février 2006, par lePremier ministre espagnol, Jose Luis Zapatero. Ce nouveau terminal vient de donner un coup de neuf à un ensemble aéroportuaire ouvert en 1933. Le nouveau terminal mesure 1,2 km de long, pour une superficie de  500 000 m2 et peut accueillir 38 avions. Le satellite fait 300 000 m2 pour 26 avions. Il est dédié au vols internationaux en dehors de l'espace Shengen.

   

23cacfbd3e9b551edbd1d7316d1d32bf.jpgEt si vous vous intéressez à l'architecture aéroportuaire, on ne peut que vous conseiller la lecture du livre de Hugh Pearman, aux éditions du Seuil, "Aéroports, un siècle d'architecture".

Il est notamment disponible chez Amazon, mais également dans toutes les bonnes librairies. Pour 45 €, l'auteur vous propose un panorama complet de l'architecture de ces grands bâtiments, voués aux voyages, mais qui, pour les plus importants dans le monde, sont de véritables villes, où travaillent des milliers de personnes, où dorment des centaines de voyageurs en transitent, où ils se restaurent, font du shopping, vont chez le coiffeur ou à la messe, consultent un médecin... 

Bien entendu, quelques pages sont consacrées à Roissy, l'un des plus grands d'Europe. Et vous reconnaîtrez des images de l'aéroport madrilène, qui était encore en construction quand le livre est paru.

Pour les Montpelliérains, depuis le mois d'avril, un vol relie Madrid à la capitale héraultaise trois fois par semaine. Outre la découverte de Madrid qui s'offre aux voyageurs, les passionnés d'architecture pourront toujours flâner dans l'aéroport.

M. M.