Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 février 2010

Ming, ou le vase qui n'en est pas un

On approche du Nouvel An chinois. On trouve donc assez naturel de vous parler du vase Ming, conçu par Ibride, une société française qui surfe sur la vague de la décoration un peu rétro, inspirée de l'Orient.

ibride2.jpg
ibride1.jpg

Voici donc le vase Ming, un des best-sellers d'Ibride dessiné par Rachel et Benoît Convers en 2008. En mélamine brillante, ce n'est pas vraiment un vase. En effet, il s'agit d'un empilement de plats, destinés à la cuisine.

ibride3.jpg
A double usage donc, il est aussi beau entier qu'éclaté ! Deux saladiers, deux  bols, un plat et un petit pot avec couvercle composent le vase. Ces ustensils décorés à l'intérieur se font sobre à l'extérieur. C'est typiquement le bel objet que l'on ne cachera pas au fond du placard... et qui permet enfin de ranger des saladiers sans que cela ne se voit.

M. M.

______________________

Ming existe en rouge et en blanc et coûte 93 €. Disponible chez Homology.