Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 octobre 2009

Un temple du design à Montpellier, ou une future réalisation de Jean Nouvel

Un temple du design signé Jean Nouvel


Image3.jpg


MONTPELLIER

C’est un lieu unique en France qui ouvrira à Montpellier en 2011. Signé par l’architecte star Jean Nouvel. Et dû à la volonté et au désir d’un homme, Franck Argentin, le patron de RBC, les magasins de meubles design que l’on trouve à Montpellier, Nîmes, Avignon et Gallargues-le-Montueux


Image4.jpg

SITUÉ SUR L’AVENUE Raymond-Dugrand, le nouveau temple du design s’inspire d’un concept que Franck Argentin a découvert en Europe du Nord. « Ça me travaille depuis dix ans. J’avais vu ça dans les pays nordiques et cela n’existait pas en France, explique Franck Argentin. Au départ, je souhaitais m’installer en centre-ville, près du musée Fabre, mais je n’ai jamais trouvé les surfaces nécessaires. Alors la Serm (société d’équipement de la région de Montpellier) m’a proposé le nouveau quartier, sur le parvis de la nouvelle mairie. Mais là, les candidats pour l’hôtel voulait un rez-de-chaussée. La Serm m’a alors proposé Port Marianne, où s’installera à terme le musée d’art contemporain. »

L’emplacement choisi, restait à trouver l’architecte pour le projet. Car RBC a toujours su faire appel à de grands noms pour signer ses show-rooms : Philippe Starck à Nîmes, Antonio Citerio et Piero Lissoni pour les deux magasins de Montpellier ou Christophe Pillet à Avignon. Mais le choix a été rapide... « J’avais toujours dit que si je devais construire un magasin, j’aimerais que ce soit Jean Nouvel, se souvient le patron de RBC. Je lui avais confié le magasin de Nîmes, pour une exposition de ses réalisations en tant que designer. On est devenus amis. En janvier 2008, je lui ai dit que j’avais trouvé un lieu. Il m’a dit oui ! » Et c’est ainsi que l’an dernier, Jean Nouvel imagine ce nouvel espace. « Il m’en a parlé pendant une heure, sans rien me montrer. J’ai dit oui à tout... », raconte Franck Argentin.

Concrètement, les travaux démarreront en avril 2010 pour s’achever en septembre 2011, quelques semaines avant la ligne 3 du tramway. Ce sera donc un lieu de vie, de passage, de découverte. « Ce que l’on souhaite, c’est que les gens viennent pour manger une salade, acheter un livre, se renseigner, passer un moment sans rien acheter », précise Franck Argentin, avec l’ambition de dépasser les frontières. Un sacré pari à Montpellier, alors qu’à Paris, on lui tendait les bras pour réaliser ce projet. « Un pari pour une ville qui bouge, mais un pari mesuré... »

Martin MOREAU



« Un lieu de rencontre dans la ville »

Jean Nouvel.jpgNémausus à Nîmes, le nouvel hôtel de ville de Montpellier. Le sud de la France et plus particulièrement la région, Jean Nouvel, en fidèle de la feria de Nîmes, connaît. Et s’il a accepté le projet de son ami Franck Argentin, c’est qu’il a trouvé là « un très beau programme ». « Franck expose toujours des designers de haut niveau, je connais la qualité de ses magasins et de ses manifestations », raconte l’architecte, Priztker price l’an dernier, soit le Nobel de l’architecture. « Ce bâtiment doit être attractif, un lieu de rencontre dans la ville. Ce qui est intéressant, c’est le mélange des genres. Avec un restaurant, une librairie… », explique Jean Nouvel. Il a donc conçu l’immeuble « comme un grand espace, un hangar, avec différents plateaux, comme des étagères avec des objets posés dessus : les meubles. Et l’on pourra aller d’une étagère à l’autre grâce à des escaliers ».

Et la structure se verra aussi depuis l’extérieur. « Ces espèces de grandes planches vont d’un bout à l’autre du bâtiment, sans interruption. On les retrouve à la verticale, sur les façades. Avec quelques lettres et des mots, qui font la transition entre elles. Ces lettres forment des ouvertures dans la façade », poursuit Jean Nouvel. Pourquoi ces mots, qu’il a lui-même choisis ? « Parce qu’ils correspondent à la vocation du bâtiment », répond-il. Et quand on le taquine sur le fait qu’il s’approprie, après l’hôtel de ville et la zone d’aménagement qui l’entoure (réalisée en partenariat avec François Fontès), un nouveau quartier, il tempère : « Non, mais j’aime bien l’idée d’avoir un contrepoint à l’hôtel de ville, de l’autre côté, un point d’animation, de mélange, de rencontres… » Quant à Franck Argentin, il espère pouvoir faire réaliser le mobilier du restaurant par Jean Nouvel… La suite de l’aventure ?


A la lumière, Yann Kersalé

YannKersalé.JPG

Les Montpelliérains connaissent bien Yann Kersalé pour son travail sur les Arceaux et la Comédie. Il va signer la mise en lumière du "Design center". Le plasticien, qui a l’habitude de travailler avec Jean Nouvel, réalisera « une vraie fausse enseigne poétique ». « C’est un lieu de pulsions, il y aura des rythmes et des tempos, avec des variations de couleurs pour faire ressortir la vie du lieu », explique l’artiste. Une nouvelle réalisation, non loin de l’hôtel de ville, qu’il illumine également. « Si ça continue, je vais m’installer à Montpellier ! Une ville jeune et dynamique, j’adore ça… J’y reçois toujours un très bon accueil », plaisante Yann Kersalé.




AUX FOURNEAUX

Nicolas LE BEC, Cuisinier 2 étoiles Michelin

« Une cuisine de métissage »

Pourquoi vous lancez-vous dans ce projet ?

Avec Franck Argentin, on s’est retrouvés entre deux passionnés, avec les mêmes envies. Et puis il y a le projet de Jean Nouvel.

Quel est le concept ?

Je conçois mes restaurants en fonction des lieux. Là, il y a un côté décalé et précieux à la fois, avec le mobilier. Ce sera une cuisine de produits, de tous les jours. Rien de compliqué, mais une cuisine de métissage.

Content de revenir à Montpellier, après votre passage au Jardin des Sens ?

Par respect, j’ai demandé à Jacques Pourcel si ça ne le dérangeait pas. Il m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. Et Montpellier, comme Lyon, est une ville qui bouge, avec de nouveaux quartiers, de grands architectes… une ville qui donne envie d’avancer.

Meubles, luminaires, cuisines, objets, restaurant et librairie spécialisée

rbc resto.jpg


Outre la gamme de mobilier dont RBC est un spécialiste, et le restaurant, on trouvera également dans le futur "Design center" une boutique dédiée à l’objet, un peu à l’image de ce que fait la Parisienne Colette, toujours à la pointe de l’avant-garde. On pourra également se faire conseiller par un light-designer. Sur la base de plans, celui-ci déterminera quelles sont les meilleures implantations pour éclairer au mieux son intérieur ou son extérieur. C’est la première fois que ce service sera proposé aux particuliers.

RBC développera également un rayon cuisines, un domaine qu’elle n’a pas encore exploré mais pour lequel la demande est très forte. Enfin, un espace sera consacré à une petite librairie, dédiée à l’architecture et au design. Pour feuilleter, s’inspirer, rêver. Car c’est également l’un des objectifs du "Design center".


05.jpg


27 mai 2008

Jean Nouvel, ou l'architecte de la tour Signal

On vous a déjà parlé, sur Archi#Déco#Design du projet visant à renouveller le site de la Défense, ce grand quartier de bureaux, à l'ouest de Paris.

On vous a également fait part des cinq projets de la tour Signal, futur emblême du quartier. Le jury s'est réuni et c'est finalement le Français Jean Nouvel qui décroche le contrat. Une consécration de plus pour celui qui a signé la nouvelle mairie de Montpellier, en partenariat avec le montpelliérain François Fontès. C'est encore Nouvel a qui conçu Némausus, à Nîmes, cet ensemble suprenant de logements sociaux.

95785b2337a89c0ba6f8fb16ecbb86cf.jpg

Voici le communiqué publié sur le site dédié à cette nouvelle tour :

Voulue par Nicolas Sarkozy pour symboliser le renouveau de La Défense, la tour Signal viendra, en 2015, jouer avec les nuages.   On connaît maintenant la silhouette du futur nouveau monument du premier quartier d'affaires européen.   Patrick Devedjian, Président du Conseil d'Administration l'a dévoilée le mardi 27 mai.  

« Le jury que j'ai eu l'honneur de présider a retenu le projet de Jean Nouvel Irréprochable sur le plan technique et du développement durable, particuli è rement novateur, il présente une typologie de tour encore jamais vue. Sa silhouette puissante permet de rééquilibrer le paysage de La Défense autour de la Grande Arche. En outre, il consacre une approche de la mixité organisée de manière très intelligente.   Autant de raisons pour lesquelles le jury s'est finalement prononcé en sa faveur.»   Haute de 301 mètres, la tour Signal offre sur 71 étages une mixité fonctionnelle complète avec 50 000 m² de bureaux, 33 000 m² de logements, un hôtel de 39 000 m², des commerces et des restaurants pour 10 000 m² et un équipement public de 8 000 m². Il est caractérisé par quatre plots empilés, composé d'atriums formant des fenêtres qui s'alternent en façades opposées. Jean Nouvel a choisi le site de la porte ouest afin d'ouvrir La Défense sur la commune de Puteaux. Son ambition est de créer une forte polarité au cœur de l'Ile de France, tout en mettant en relation le projet avec un environnement bâti et naturel.  

Ateliers Jean Nouvel est l'un des plus grands cabinets d'architectes français. Jean Nouvel a reçu le 30 mars dernier, le prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l'architecture.   Les investisseurs sont tous deux d'origine espagnole : Layetana, particulièrement actif dans le domaine de l'hôtellerie et du bureau, avec notamment la tour Agbar réalisation de Jean Nouvel à Barcelone et Medea, filiale française du groupe Cresa, leader dans le secteur dans le secteur immobilier espagnol.  Le projet de tour Signal restera à plus d'un titre dans l'histoire de l'architecture en France, (originalité de la procédure, mixité imposée, libre choix de l'emplacement).   Il met un point d'orgue au plan de renouveau du quartier d'affaires dont les 450 000 m² de bureaux nouveaux sont aujourd'hui lancés.   L'EPAD présentera à l'automne à La Défense une exposition consacrée à la tour Signal et à l'appel à projets.  Un livre sera également publié.  

Retrouvez toute l'information sur http://www.tour-signal-ladefense.com/

30 mars 2008

Jean Nouvel, ou le nouveau Pritzker prize

La récompense la plus importante dans le domaine de l'architecture vient d'être décernée à l'architecte français Jean Nouvel. Il vient, en effet, d'être désigné lauréat du Pritzker prize, sorte de prix nobel de la discipline.
db2931e0a6663e857bc21cb0644c6fa7.jpg
 
Nous reviendrons plus en détail sur la carrière et les réalisations de cet architecte dans un prochain article.