Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 juin 2010

Architecture et patrimoine : la dynastie Carlier

Mercredi 2 Juin  à 19 h au Café Riche 8 Place de la Comédie à Montpellier.

 

« Léopold Carlier, Louis Carlier et René Carlier… Architectes de père en fils,  à Montpellier, de  1870 à 1960 »

 

 

Avec Alain GENSAC, Jean Louis VAYSSETTES, Laurent DUFOIX, Fabrice BERTRAND, Christine FEUILLAS

 

cafe carlier.jpg

 

A travers ces trois hommes, il s’agira de   parler de Montpellier, de cette période  extraordinaire de la fin du XIXème siècle où  la ville a  franchi une nouvelle étape pour entrer dans le XXème ;  nouvelles manières de vivre, de se déplacer…C’est la  place de la comédie, l’esplanade, la rue Maguelone, le boulevard Victor Hugo... qui prennent corps avec de nombreuses constructions des Carlier.

C’est aussi évoquer les  typologies de cette période : Que construit-on ? Pour qui ?  Qu’il s’agisse de bâtiments privés, publics, d’immeubles de rapport, de château, de maisons, de villas,  de lycées, de halles,  de casinos, églises, ou de grands ensembles comme la Cité Mion, Léopold, Louis et René ont  tout fait. Par cette production importante, ils nous permettent grâce aux nombreux dessins retrouvés et constructions en place  de constater les évolutions de style entre  l’académisme du modèle parisien des années 1870, l’apparition d’un art nouveau dans les années 30 et la place du béton dans les années d’après guerre.

Travailler sur ces architectes, c’est également s’ouvrir sur l’aménagement du Languedoc Roussillon, ( Palavas à Perpignan, sans oublier Lamalou, Sète, Béziers…) sur les régions voisines, sur la Méditerranée, puisque de nombreux projets concernent l’Algérie !

Grâce a la mise à disposition de documents d’archives,  jusque là inexploités,  à la Maison de l’architecture du Languedoc Roussillon, seront montrés des dessins totalement inconnus ! Alain Gensac, Jean Louis Vayssettes, Laurent Dufoix, Fabrice Bertrand, Christine Feuillas se passeront la parole tout au long de la soirée !

 

02 mai 2010

Architecture et patrimoine : la rencontre avec Bas Smets reprogrammée

cafe.jpgLe nuage de cendres volcaniques avait eu raison de la venue de l'architecte Bas Smets, lors d'un café Patrimoine et architecture à Montpellier au mois d'avril. Les feux du volcan s'étant calmé, sa venue est desormais possible et c'est donc le mercredi 5 mai à 19 h, au café Riche de Montpellier qu'aura lieu cette rencontre. Le thème ne change pas : "A la recherche des structures paysagères".

 

Pour plus de renseignements sur l'association et sur le café : Association Patrimoine et Architectures 5 Grand’rue Jean Moulin - 34 000 MONTPELLIER - tél : 04 67 69 37 27 - 06 87 85 62 48

08 janvier 2010

C'est la rentrée, deux conférences à l'Ensam et un café Patrimoine et architecture

Tout d'abord, permettez nous de vous souhaiter une excellente année 2010.

 

Pour cette reprise en douceur, quelques conférences à Montpellier, qui devraient ravir les passionnés d'architecture :

A l’ensam, l'école nationale supérieure d'architecture de Montpellier, deux conférences, ouvertes à tous :

 

- Mardi 12 janvier à 17h30, amphi 1,

Massimiliano Fuksas

A l’occasion, ce mardi 12 janvier, de la « pose de la première pierre » du Lycée hôtelier Marianne de Montpellier dont il est l’architecte

 

lycee marianne.jpg

 


Le travail de l’architecte italien Massimiliano Fuksas (né en 1944 à Rome) se réparti aujourd’hui sur trois agences : à Rome, Paris et Vienne. Il a beaucoup construit : logements, bureaux, équipements publics … Parmi ses plus importantes réalisations, on peut citer en France : les Universités de Brest et Limoges, le Centre national des archives française à Pierrefitte-sur-Seine, la Maison des Arts à Bordeaux, le Zénith de Strasbourg, celui d’Amiens…et dans d’autres pays : le siège Scuderia Ferrari, la foire de Milan (le plus grand chantier du Monde), deux gratte-ciel de bureau et un Kinocenter à Vienne, le centre commercial « Europarc » à Salzbourg, etc.

Massimiliano Fuksas était commissaire de la biennale d’architecture de Venise en 2000 dont le thème était moins d’esthétique, plus d’éthique. Critique d’architecture, il est également architecte-conseil de plusieurs villes et enseignant. Il a reçu en France le Grand prix national d’architecture en 1999.

 

> le site de son agence http://www.fuksas.it/

> ses réalisations http://archiguide.free.fr/AR/fuksas.htm

> son travail, sa personnalité http://arts.fluctuat.net/massimiliano-fuksas.html

 

Concernant le lycée hôtelier Marianne (Montpellier / Quartier Odysséum / Ouverture 2011), voir :

> Bati-actu

http://www.batiactu.com/edito/fuksas-dessine-un-lycee-hotelier-a-montpellier--di-8392.php

> Le Moniteur

http://www.lemoniteur.fr/157-realisations/article/actualite/519359-massimiliano-fuksas-presente-son-lycee-a-montpellier

 

 

- Mercredi 13 janvier à 18h, amphi 1,

Dominique Gauzin-Müller

A l’occasion, ce mercredi 13 janvier, de son intervention à l’ensam.

 

« Les architectes ont toujours été au cœur des débats de société. A travers un habitat qualifié d’organique, de bioclimatique, d’écologique ou de passif, certains proposent depuis un siècle, au Nord comme au Sud, de multiples solutions pour une construction et un aménagement du territoire plus éco-responsable. Aujourd’hui, les enjeux du développement durable appellent un renouveau plus global des pratiques de l’architecture et de l’urbanisme ». D G-M

Cette conférence nous invite à revisiter l’architecture en la plaçant au cœur du changement de paradigme que les modifications du climat et la dégradation des milieux naturels rendent inéluctables.

Architecte, journaliste, auteure de nombreux ouvrages sur la construction écologique, Dominique Gauzin-Müller est notamment commissaire de l’exposition de l’Ifa  habiter écologique et rédactrice en chef de la revue Ecologik.

 

> ses ouvrages http://www.editionsdumoniteur.com/index.htm?http://www.editionsdumoniteur.com/pages/recsimp/auteur.asp?AUT_ID=39

> la revue Ecologik http://www.avivre.net/archi_ecologik/

> l’exposition habiter écologique http://www.citechaillot.fr/exposition/expositions_en_location.php?id=102

 

A noter : L’exposition habiter écologique produite par l’Ifa - Cité de l’architecture et du patrimoine sera présentée à Montpellier (hôtel de ville) par la Maison de l’architecture, en février prochain (inauguration le 9/02/10).


Et pour poursuivre, un café patrimoine et architecture, proposé par l'association montpelliéraine du même nom.

Nous commençons l’année 2010 avec la venue Mercredi 13 Janvier 2010 de Philippe Madec, Premier lauréat du Prix du Projet Citoyen créé en 2001 par l'UNSFA, Chevalier de la Légion d’Honneur au titre de l’écologie, membre titulaire de l’Académie d’Architecture.



cafe.jpg

« De Montpellier à St Christol»

Avec Philippe MADEC

Architecte, urbaniste, paysagiste,

Professeur et directeur de recherche, écrivain...



"L'urbanisme et l'architecture éco-responsables ouvrent les chemins nécessaires à un nouveau savoir-vivre-le-monde.

Il ne s'agit pas seulement de changer quelques habitudes, mais bien d'engager ensemble une révolution du quotidien.

Les projets qui y concourent trouvent dans la spécificité des lieux, des sociétés et des matières à portée de mains des réponses inédites."


Premier lauréat du Prix du Projet Citoyen créé en 2001 par l'UNSFA, Chevalier de la Légion d’Honneur au titre de l’écologie, membre titulaire de l’Académie d’Architecture, Philippe MADEC est une personnalité remarquable de l’architecture contemporaine et un professionnel engagé de longue date dans l’éco-citoyenneté.

En tant qu’architecte urbaniste de métier, sa pratique professionnelle s’étend de l’aménagement du territoire au design de mobilier.

Depuis 2000, il développe le département Architecture, Stratégie du développement Durable et Equitable à l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon, en association avec les écoles d'ingénieurs ENTPE et INSA de Lyon


« Nous sommes en train de passer du modernisme au durable » déclare Philippe Madec, pour lequel il s’agit de formuler des réponses attentives au climat, au sol, à la culture et aux usages sans renier le progressisme qui caractérise la modernité.


l’Atelier Philippe Madec réalise actuellement le pôle oenotouristique de St CHRISTOL, entre Montpellier et Nîmes, un équipement consacré au tourisme et au vin dans le cadre d’un pôle d’excellence rurale , dont le Pays de Lunel bénéficie du label depuis 2006.

L’auteur du  projet nous exposera comment il a mis en oeuvre une démarche « low-tech » en proposant une interprétation du bâti agricole traditionnel, et en quoi cette réalisation s’inscrit dans le grand paysage et participe à la valorisation du territoire local.



Pour en savoir plus autour de notre invité, nous vous invitions à consulter la sélection non exhaustive de sites Internet ci-dessous:

Son site assez complet :

http://www.madec.net

Biographie :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Madec

http://www.cstb.fr/actualites/webzine/editions/juin-2008/philippe-madec-vers-un-autre-usage-du-monde.html

Un court entretien video dans le moniteur :

http://www.lemoniteur.fr/153-profession/article/actualite/690247- philippe-madec-architecte-le-social-caracterise-le-developpement-durable-a-la-francaise

Pole Oenotouristique de St Christol :

http://www.madec.net/fr/projet/architecture/les_equipements_culturels/saint-christol_34_fr_pole_oenotouristique_.html


http://www.saint-christol.com/v3/spip.php?rubrique85


http://saintchristol.blogs.midilibre.com/tag/pole+oenotouristique



01 décembre 2008

Café Patrimoine et Architecture

Une petite annonce : le prochain café Patrimoine et architecture se déroulera le mercredi 3 décembre, à 20 h, au Café l’Atelier, 4 Rue Rebuffy , Montpellier.

cafe patri et archi.jpg

 

On y va direct ?

avec Francis SOLER


Grand prix national d'architecture en 1990, à 41 ans, fait Chevalier de l'Ordre du mérite en 2000 et Commandeur des Arts et Lettres en 2005, l’oeuvre de Francis SOLER est remarquée pour son travail sur la peau rue Durkheim - Paris 1997, résille en inox sur l’immeuble des Bons Enfants, Ministère de la Culture - 2005). Mais Francis SOLER est avant tout un architecte passionné et intransigeant, particulièrement attaché à la qualité d’usage de l’architecture et très critique vis à vis de la production publique et privée actuelle : "L'architecture n'a plus de sens, que de la forme, du vent. On est dans la naphtaline".

_________________________

Tout public /  Entrée libre

10 avril 2008

Café Patrimoine et architectures

C'est mercredi 16 avril 2008 à 20h que se déroule le prochain café "Patrimoine et architecture". Il aura pour thème : "Les parcs naturels urbains : nouveaux modèles, nouvelles attentes".

 Emmanuel Boutefeux, chargé d’étude environnement au Certu (centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques) de  Lyon, interviendra.

04b927f170d20fa5585c5415b58d503e.jpg

Entrée libre -  Restaurant L'Eden, boulevard Sarrail à Montpellier  (Esplanade). Tél 04 67 02 82 38 (Réservations recommandées pour dîner )

02 décembre 2007

Sur votre agenda : le prochain café "Patrimoine et architectures"

Les cafés "Patrimoine et architectures" de Montpellier fêtent, cette année, leurs dix ans. Et sont forts, pour cet anniversaire, d'une programmation assez exceptionnelle.
6fded8254d4b4aa945e4d036c5edef79.jpg

Le prochain se déroule jeudi 6 décembre, salle Pétrarque (place Pétrarque à Montpellier) à 20h. Il a pour invité  Yves Dauge qui viendra parler sur le thème : « Les Grands Travaux  de François Mitterrand ».

Yves Dauge, sénateur d’Indre et Loire, maire-adjoint de Chinon,  a été responsable de la mission "Grands Travaux" pendant 14 ans auprès du président de la République,  François Mitterrand.

Lors de ce café, il viendra répondre aux questions suivantes, entre autres... 

- L'origine des grands projets ; Qui était au courant ?
- Comment est apparue, en mai-juin 1981,  l'ambition de François Mitterrand ?
- Comment François Mitterrand a-t-il repris les projets de Giscard d'Estaing ?
- Quels projets se sont, au-delà, bien vite imposés ?

- Les Grands Travaux et  la province ?
- Quelle réponse politique, quelle gouvernance, quel financement ?
- Pari gagné, techniquement et culturellement..
.
- Quelle adhésion ?
- Quelle fréquentation ?
- Quel projet urbain?