Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 mars 2011

C'est bientôt le printemps, ou les catalogues pour le jardin fleurissent

On aime bien le printemps. Parce qu'après avoir passé l'hiver dans un intérieur un peu cocon, on est bien content d'aller prendre une bonne bouffée d'air frais dans le jardin... ou sur le balcon. C'est donc tout naturellement que l'on voit fleurir dans sa boîte aux lettres ou chez les distributeurs quantité de catalogues.


Les grandes enseignes ont bien compris le principe et depuis quelque temps, Castorama et Leroy-Merlin éditent de véritables guides, proposant moyennant quelques accessoires, un peu de temps et un vrai talent de bricoleur, de transformer un bout de jardin en friche, une terrasse à l'abandon, un balcon delaissé.

decoration, jardin, terrasse, balcon, leroy-merlin, castorama, ikea, RBC

decoration, jardin, terrasse, balcon, leroy-merlin, castorama, ikea, RBC

Lampe Marabella - 25,95 €

decoration, jardin, terrasse, balcon, leroy-merlin, castorama, ikea, RBC

Cloison végétale Blooma - 149 €

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Eléments de cuisine d'extérieur en béton - A partir de 649 €

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Chaise suspendue Celeste - 249 €

 

Dans un autre style, RBC mobilier a aussi pris l'habitude de proposer une sélection de printemps. Editant également un catalogue dans lequel on trouve toutes les dernières tendances de l'outdoor.

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Table et tabourets Icon - 930 € et 400 €

 

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Fermob, Fauteuil Luxembourg et repose pied - 290 € et 130 €

 

 

Enfin, on ne pourrait terminer ce rapide tour d'horizon sans vous parler d'Ikea. Pas de catalogue particulier, mais une vraie collection de mobilier de jardin et d'accessoires.

 

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

 

On aime particulièrement le fauteuil Ikea PS Vagö, créé en 2000 et qui ressort cette année en noir, blanc et vert. A 19 €, ce serait dommage de s'en priver !

M. M.

13 avril 2010

RBC, ou encore un projet... à Lyon

On ne présente plus RBC, le distributeur de meubles contemporains implanté à Montpellier, Nîmes et Avignon. On vous a déjà parlé du grand projet de son patron, Franck Argentin : le RBC design center dessiné par Jean Nouvel et qui s'installera à Port-Marianne. Eh bien, ne manquant pas de ressource, le chef d'entreprise se lance un nouveau défi : s'attaquer à la deuxième ville de France, Lyon. Il faut dire qu'il bénéficie d'une tête de pont dans la capitale des Gaules. En effet, le chef étoilé Nicolas Le Bec a fait appel à RBC pour meubler son nouveau concept de restauration, la Rue Le Bec. Franck et Nicolas ont sympathisé. Et c'est donc presque naturellement que RBC s'installera à proximité de la Rue Le Bec, dans le quartier de Confluence. C'est même dans l'emblématique Cube orange, du duo Jakob et Macfarlane, que le magasin prendra ses marques.

VueShowroom-Cube-RBC-Jakob+.jpg

A l'intérieur de cet espace de 900 m2 en double hauteur, ce sont également Jacok et Mac Farlane qui ont dessiné l'aménagement. Avec la volonté d'un design organique dans lequel vont venir se nicher les chaises, fauteuils, tables... des collections proposées par RBC.

1-ShowRoomRBC-Jakob+Macfarl.jpg2-ShowRoomRBC-Jakob+Macfarl.jpg3-ShowRoomRBC-Jakob+Macfarl.jpg
C'est en septembre 2010 que ce nouvel espace de vente ouvrira ses portes, permettant aux Lyonnais de bénéficier de l'expérience et de l'expertise de RBC.
Quant à Jakob et Macfarlane, on leur doit déjà la cité de la mode et du design, savante réhabilitation des docks à Paris, et qui devrait ouvrir prochaînement.
cite-mode-design-jakob-mac-farlane-L-1.jpg
docks-seine-jakob-macfarlane-institut-mode-design-paris.jpg
On attend impatiemment l'ouverture des deux... Ce sera l'occasion d'une nouvelle escapade design à Paris comme à Lyon.
M. M.

29 octobre 2009

Un temple du design à Montpellier, ou une future réalisation de Jean Nouvel

Un temple du design signé Jean Nouvel


Image3.jpg


MONTPELLIER

C’est un lieu unique en France qui ouvrira à Montpellier en 2011. Signé par l’architecte star Jean Nouvel. Et dû à la volonté et au désir d’un homme, Franck Argentin, le patron de RBC, les magasins de meubles design que l’on trouve à Montpellier, Nîmes, Avignon et Gallargues-le-Montueux


Image4.jpg

SITUÉ SUR L’AVENUE Raymond-Dugrand, le nouveau temple du design s’inspire d’un concept que Franck Argentin a découvert en Europe du Nord. « Ça me travaille depuis dix ans. J’avais vu ça dans les pays nordiques et cela n’existait pas en France, explique Franck Argentin. Au départ, je souhaitais m’installer en centre-ville, près du musée Fabre, mais je n’ai jamais trouvé les surfaces nécessaires. Alors la Serm (société d’équipement de la région de Montpellier) m’a proposé le nouveau quartier, sur le parvis de la nouvelle mairie. Mais là, les candidats pour l’hôtel voulait un rez-de-chaussée. La Serm m’a alors proposé Port Marianne, où s’installera à terme le musée d’art contemporain. »

L’emplacement choisi, restait à trouver l’architecte pour le projet. Car RBC a toujours su faire appel à de grands noms pour signer ses show-rooms : Philippe Starck à Nîmes, Antonio Citerio et Piero Lissoni pour les deux magasins de Montpellier ou Christophe Pillet à Avignon. Mais le choix a été rapide... « J’avais toujours dit que si je devais construire un magasin, j’aimerais que ce soit Jean Nouvel, se souvient le patron de RBC. Je lui avais confié le magasin de Nîmes, pour une exposition de ses réalisations en tant que designer. On est devenus amis. En janvier 2008, je lui ai dit que j’avais trouvé un lieu. Il m’a dit oui ! » Et c’est ainsi que l’an dernier, Jean Nouvel imagine ce nouvel espace. « Il m’en a parlé pendant une heure, sans rien me montrer. J’ai dit oui à tout... », raconte Franck Argentin.

Concrètement, les travaux démarreront en avril 2010 pour s’achever en septembre 2011, quelques semaines avant la ligne 3 du tramway. Ce sera donc un lieu de vie, de passage, de découverte. « Ce que l’on souhaite, c’est que les gens viennent pour manger une salade, acheter un livre, se renseigner, passer un moment sans rien acheter », précise Franck Argentin, avec l’ambition de dépasser les frontières. Un sacré pari à Montpellier, alors qu’à Paris, on lui tendait les bras pour réaliser ce projet. « Un pari pour une ville qui bouge, mais un pari mesuré... »

Martin MOREAU



« Un lieu de rencontre dans la ville »

Jean Nouvel.jpgNémausus à Nîmes, le nouvel hôtel de ville de Montpellier. Le sud de la France et plus particulièrement la région, Jean Nouvel, en fidèle de la feria de Nîmes, connaît. Et s’il a accepté le projet de son ami Franck Argentin, c’est qu’il a trouvé là « un très beau programme ». « Franck expose toujours des designers de haut niveau, je connais la qualité de ses magasins et de ses manifestations », raconte l’architecte, Priztker price l’an dernier, soit le Nobel de l’architecture. « Ce bâtiment doit être attractif, un lieu de rencontre dans la ville. Ce qui est intéressant, c’est le mélange des genres. Avec un restaurant, une librairie… », explique Jean Nouvel. Il a donc conçu l’immeuble « comme un grand espace, un hangar, avec différents plateaux, comme des étagères avec des objets posés dessus : les meubles. Et l’on pourra aller d’une étagère à l’autre grâce à des escaliers ».

Et la structure se verra aussi depuis l’extérieur. « Ces espèces de grandes planches vont d’un bout à l’autre du bâtiment, sans interruption. On les retrouve à la verticale, sur les façades. Avec quelques lettres et des mots, qui font la transition entre elles. Ces lettres forment des ouvertures dans la façade », poursuit Jean Nouvel. Pourquoi ces mots, qu’il a lui-même choisis ? « Parce qu’ils correspondent à la vocation du bâtiment », répond-il. Et quand on le taquine sur le fait qu’il s’approprie, après l’hôtel de ville et la zone d’aménagement qui l’entoure (réalisée en partenariat avec François Fontès), un nouveau quartier, il tempère : « Non, mais j’aime bien l’idée d’avoir un contrepoint à l’hôtel de ville, de l’autre côté, un point d’animation, de mélange, de rencontres… » Quant à Franck Argentin, il espère pouvoir faire réaliser le mobilier du restaurant par Jean Nouvel… La suite de l’aventure ?


A la lumière, Yann Kersalé

YannKersalé.JPG

Les Montpelliérains connaissent bien Yann Kersalé pour son travail sur les Arceaux et la Comédie. Il va signer la mise en lumière du "Design center". Le plasticien, qui a l’habitude de travailler avec Jean Nouvel, réalisera « une vraie fausse enseigne poétique ». « C’est un lieu de pulsions, il y aura des rythmes et des tempos, avec des variations de couleurs pour faire ressortir la vie du lieu », explique l’artiste. Une nouvelle réalisation, non loin de l’hôtel de ville, qu’il illumine également. « Si ça continue, je vais m’installer à Montpellier ! Une ville jeune et dynamique, j’adore ça… J’y reçois toujours un très bon accueil », plaisante Yann Kersalé.




AUX FOURNEAUX

Nicolas LE BEC, Cuisinier 2 étoiles Michelin

« Une cuisine de métissage »

Pourquoi vous lancez-vous dans ce projet ?

Avec Franck Argentin, on s’est retrouvés entre deux passionnés, avec les mêmes envies. Et puis il y a le projet de Jean Nouvel.

Quel est le concept ?

Je conçois mes restaurants en fonction des lieux. Là, il y a un côté décalé et précieux à la fois, avec le mobilier. Ce sera une cuisine de produits, de tous les jours. Rien de compliqué, mais une cuisine de métissage.

Content de revenir à Montpellier, après votre passage au Jardin des Sens ?

Par respect, j’ai demandé à Jacques Pourcel si ça ne le dérangeait pas. Il m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. Et Montpellier, comme Lyon, est une ville qui bouge, avec de nouveaux quartiers, de grands architectes… une ville qui donne envie d’avancer.

Meubles, luminaires, cuisines, objets, restaurant et librairie spécialisée

rbc resto.jpg


Outre la gamme de mobilier dont RBC est un spécialiste, et le restaurant, on trouvera également dans le futur "Design center" une boutique dédiée à l’objet, un peu à l’image de ce que fait la Parisienne Colette, toujours à la pointe de l’avant-garde. On pourra également se faire conseiller par un light-designer. Sur la base de plans, celui-ci déterminera quelles sont les meilleures implantations pour éclairer au mieux son intérieur ou son extérieur. C’est la première fois que ce service sera proposé aux particuliers.

RBC développera également un rayon cuisines, un domaine qu’elle n’a pas encore exploré mais pour lequel la demande est très forte. Enfin, un espace sera consacré à une petite librairie, dédiée à l’architecture et au design. Pour feuilleter, s’inspirer, rêver. Car c’est également l’un des objectifs du "Design center".


05.jpg


21 septembre 2009

Jean-Marie Massaud, ou l'invité de RBC à Montpellier

Exposition exceptionnelle que celle que propose Franck Argentin, le patron des magasins RBC. A la fin du mois d'octobre, la boutique de la rue Foch, à Montpellier, va accueillir une majeure partie de la création de Jean-Marie Massaud. L'architecte et designer a eu carte blanche pour aménager l'espace. On peut donc s'attendre à quelque chose de rare, de la part d'un homme à la vision philosophique et économique bien précise.

00-Jean-marie-Massaud-HD-gr-143624_L.jpg
Après Philippe Starck, en 2007, pour les 20 ans du showroom de Nîmes, c'est donc la deuxième fois que RBC laisse à un designer le soin d'investir totalement un lieu et d'en faire ce qu'il souhaite. "Je suis totalement fan de Massaud", explique Franck Argentin. "Je l'ai rencontré lors du salon de Milan et lui ai demandé de venir à Montpellier. Mais ce n'était pas gagné". Et à force de persévérance, en passionné, Franck Argentin a réussi à convaincre Jean-Marie Massaud.  Il investit donc Montpellier, du 23 octobre au 7 novembre.
La veille, il donnera une conférence (sur invitation) sur le thème "Désir et responsabilité". Et le lendemain, le public pourra donc découvrir les grands classiques comme les dernières créations de Jean-Marie Massaud. "Cela m'a permis d'avoir de nouveaux éditeurs dans le catalogue de RBC", souligne Franck Argentin.
A ne pas manquer donc... Pour le plaisir de la découverte. Pour le plaisir des yeux. Pour aborder une conception bien précise du design, où l'environnement est placé au coeur. Où l'homme adopte une démarche forcément engagée. Et responsable.
M. M.
templo-mayor-mexique-227611.jpg
Le stade Templo Mayor, en cours de construction au Mexique.ARCH-3.JPG
La gamme Arch, nouvelle collection pour MDF Italia.
DON GERRIT-O2.JPG
Don Guerrit, en cristal, par GLAS Italia.
TREE-3D_1.JPG
Les vases de Serralunga, probablement l'objet icône de Jean-Marie Massaud.
FLOW-CHAIR-GROUPEES.JPG
La gamme de chaises pour MDF Italia. On les sent déjà devenir de grands classiques.
YALE-9.JPG
La Gamme Yale, toujours pour MDF Italia.
massaud.jpg
Une vision du transport de demain... Un dirigeable tel que rêvé par Jean-Marie Massaud.

12 janvier 2009

RBC, ou la nouvelle sélection "concept"

En faisant un petit tour sur le site de RBC, on vient de découvrir le nouveau catalogue dédié au mobilier d'extérieur. A feuilleter, bien au chaud à l'intérieur, pour rêver à ce que sera la terrasse ou le jardin, une fois les températures plus clémentes !

rbc concept 2009.jpg

Et comme d'habitude dans cette sélection "concept", on retrouve aussi des grands classiques à emporter. Cela nécessite seulement un petit déplacement jusqu'à Gallargues !

On aime particulièrement la série dessinée par Franck Ghery, l'architecte du Guggenheim de Bilbao ou du Walt Disney Concet hall de Los Angeles. Des poufs et bancs aux formes surprenantes, en plastique gris argent, et produit par Heller.

gehry 1.jpg
gehry 2.jpg

Pas mal, non ?

M. M.

____________________

Le catalogue "Concept" de RBC est consultable en ligne ici.

00:00 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, rbc, gehry, outdoor, heller, concept

12 mars 2008

Une table carrée, ou celle qui grandit avec les invités

On connait tous les tables à manger avec rallonge(s) capables d'accueillir quatre personnes en position normale, puis six, huit, voire dix ou douze convives. La table "Brunch", de Bellato, dessinée par Tony Dilena a ceci d'original qu'elle peut se dédoubler, grâce à un ingénieux système de panneaux coulissants.

658ea4c7b788f80244bbb5ce9a0c3f37.jpg
e50863acb3f326f4ec16ae562d238118.jpg
24db6ff7fa4e77b850a57628de840bb4.jpg
7b500dc9679e628e5afc4b383b15e4e2.jpg
3424b4a9d837ce36dcf503bc8aa71183.jpg
 

Fermée, elle mesure cm. 90x90, ouverte elle atteint 90x180. La structure est en acier satiné et nickelé et les plateaux sont en chêne teinté wengé, chêne clair ou laqué mat. Bref, il y a peu de raisons qu'elle ne s'insère pas sans souci dans les intérieurs modernes.

M. M.

________________________

La table "Brunch" est disponible chez RBC à Montpellier, Nîmes et Avignon. Elle coûte entre 1 700 et 2 000 € selon les finitions.

00:00 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, Bellato, table, RBC, Tony Dilena