Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 février 2010

Teasing, ou l'art de faire encore plus se demander

J-5-pola.jpg


12 février 2010

Clap, ou une jolie petite lampe... avec un fil rouge

C'est assurément un truc qui fonctionne bien, le fil rouge sur les luminaires. De plus en plus de distributeurs proposent suspensions, appliques, spots... avec un fil électrique rouge. On ne vous le cache pas, on aime bien. En flanant sur le site des 3 Suisses, jolie découverte donc que Clap, une lampe trépied en métal laqué blanc (elle existe également en noir) dotée donc... d'un fil rouge.

lampe 3 suisses.jpg

Avec sa forme simple, un style "indus" moderne, ses petits trous... et son fil rouge, elle sera un clin d'oeil sympa sur un bureau ou une console, en bout de canapé. Et le grand format jouera parfaitement les liseuses, près d'un fauteuil.

M. M.

____________________

Lampe trépied Clap - Les 3 Suisses - 79,99 € et 99,99 €

08 février 2010

A vos crochets

Le crochet et la pelote de laine ont la cote. Entendons-nous bien, il ne s'agit de placer sous un cendrier ou sur une télévision un napperon kitsch ou de tricoter une descente de lit bariolée. Non, cette tendance-là s'inscrit dans un autre mouvement tendance, lui aussi, celui de la récupération et de l'utilisation de matériaux naturels et du produit fait main.

Ca donne des des objets originaux bien sûr, décalés, poétiques et parfois surréalistes. Une mode qui vient des pays scandinaves, principalement.

C. U.

  

table crochet.jpg
Table d'appoint au crochet en coton imprégné et résine epoxy. Deux tailles, 817 euros ou 1349 euros.
Création Marcel Wanders pour design by Moooi.
jo meester tabouret.jpg

 Socle de bois brut et bandes de laines provenant de couvertures de récupération. Création de Jo Meesters. Sur toolsgalerie.com  

 

pouf autour du monde.jpg
Pouf col roulé. Existe en turquoise, vert et violet. 630 euros. Home autour du monde.  
anneclairepetit.jpg
Théière et tasse à café d'Anne-Claire Petit. Pris sur demande. Sur Anneclairepetit.nl

05 février 2010

Ming, ou le vase qui n'en est pas un

On approche du Nouvel An chinois. On trouve donc assez naturel de vous parler du vase Ming, conçu par Ibride, une société française qui surfe sur la vague de la décoration un peu rétro, inspirée de l'Orient.

ibride2.jpg
ibride1.jpg

Voici donc le vase Ming, un des best-sellers d'Ibride dessiné par Rachel et Benoît Convers en 2008. En mélamine brillante, ce n'est pas vraiment un vase. En effet, il s'agit d'un empilement de plats, destinés à la cuisine.

ibride3.jpg
A double usage donc, il est aussi beau entier qu'éclaté ! Deux saladiers, deux  bols, un plat et un petit pot avec couvercle composent le vase. Ces ustensils décorés à l'intérieur se font sobre à l'extérieur. C'est typiquement le bel objet que l'on ne cachera pas au fond du placard... et qui permet enfin de ranger des saladiers sans que cela ne se voit.

M. M.

______________________

Ming existe en rouge et en blanc et coûte 93 €. Disponible chez Homology.


 

28 janvier 2010

Audi, ou le constructeur auto fait aussi des pianos

On connait Audi pour ses automobiles au design affûté. On sait moins que le bureau de style, installé à Munich, vient de dessiner un piano. Et quel piano ! Un instrument de concert dont le "moteur" est signé Bösendorfer. Et comme de belles images valent mieux qu'un long discours - et faute de pouvoir vous faire découvrir la sonorité - voici quelques images. Des rondeurs, des lignes tendues, du métal, de la laque... Ouvert ou fermé, ce piano ne peut laisser indifférent.

audi1.JPG
audi2.JPG
audi3.JPG
audi4.JPG
audi5.JPG
audi6.JPG
audi7.JPG
audi8.JPG
L'excellence a un prix... et encore une fois, il est élevé. Il faudra débourser pas moins de 100 000 € pour s'offrir ce summum de la musique. Un summum certes, mais qui est à la pointe de la technicité du côté musical, un instrument digne des plus grands concertistes.
M. M.

26 janvier 2010

New York, ou il y a trop de choses à voir

New York, capitale du monde, ville où tout semble possible. Difficile d'en faire le tour en quelques images. Mais on vous propose un petit aperçu de ce qui nous a marqué. Par sa qualité, son originalité, son intemporalité... Un tout petit tour et forcément, on sera obligé d'y revenir plus en détail.

 

DSCF0763.JPG
D'abord l'immensité (on distingue le très art déco Chrylser building au centre)

NY (55).JPG
Ensuite du très classique, dans Soho...
NY (52).JPG
et du très moderne, comme ici, le New museum of contompory art dans Bowery du cabinet d'architecture japonais Sanaa.
NY (58).JPG
L'hôtel Plaza, grand classique de l'architecture new-yorkaise, entre 5e avenue et Central Park...
NY apple store.JPG
et juste à côté du cube de verre de l'Apple Store...

Allez, on y reviendra, on a encore plein de photos !
M. M.




22 janvier 2010

La Cie, ou des disques dur qui osent

On vous a déjà parlé ici des disques durs de La Cie, une société qui a décidé que le hardware pouvait ne pas être laid. Elle fait depuis longtemps appel à des designers pour concevoir disques durs ou clés USB. On vous propose de découvrir ici les dernières nouveautés.

Commençons par un disque dur externe dessiné par Philippe Starck. A le regarder de près, effectivement, c'est très "starckien" et surtout très réussi. D'autant que ce n'est pas plus cher qu'un sombre pavé grisatre sans charme.

Starck_Desktop_3-4_Front.jpg



Même constat pour les clés USB qui n'ont jamais aussi bien porté leur nom. On les doit au génial collectif 5.5 designers, une bande de jeunes français qui ose tout. Là, ce sont tout simplement des clés qui deviennent espace de stockage. Si simple que l'on se demande pourquoi personne n'y avait pensé avant.

CooKey_Group.jpg

Comme quoi, le design, c'est vraiment l'art de faire du beau avec du quotidien.

M. M.

21 janvier 2010

Melbourne, ou un opéra qui décoiffe

Un opéra à Melbourne, ça donne un résultat décoiffant...Il est signé par l'agence d'architecture australienne ARM.

On vous laisse apprécier les images

melbourne 1.jpg

melbourne 2.jpg
melbthe4.jpg
melbtheatr3.jpg
melbtheatre1.jpg


On vous invite à aller découvrir les autres réalisations de cette agence, qui a un parti pris bien à elle : faire différent. On aime particulièrement. A voir sur www.a-r-m.com.au

20 janvier 2010

On passe au rouge...

Pour changer un peu, on passe au rouge ! Qu'en pensez-vous ? On vous promet d'autres nouveautés cette année... Et pour l'instant, c'est grand chantier sur le blog... On revient vite ! Et en attendant, on vous propose un peu de musique.


08 janvier 2010

C'est la rentrée, deux conférences à l'Ensam et un café Patrimoine et architecture

Tout d'abord, permettez nous de vous souhaiter une excellente année 2010.

 

Pour cette reprise en douceur, quelques conférences à Montpellier, qui devraient ravir les passionnés d'architecture :

A l’ensam, l'école nationale supérieure d'architecture de Montpellier, deux conférences, ouvertes à tous :

 

- Mardi 12 janvier à 17h30, amphi 1,

Massimiliano Fuksas

A l’occasion, ce mardi 12 janvier, de la « pose de la première pierre » du Lycée hôtelier Marianne de Montpellier dont il est l’architecte

 

lycee marianne.jpg

 


Le travail de l’architecte italien Massimiliano Fuksas (né en 1944 à Rome) se réparti aujourd’hui sur trois agences : à Rome, Paris et Vienne. Il a beaucoup construit : logements, bureaux, équipements publics … Parmi ses plus importantes réalisations, on peut citer en France : les Universités de Brest et Limoges, le Centre national des archives française à Pierrefitte-sur-Seine, la Maison des Arts à Bordeaux, le Zénith de Strasbourg, celui d’Amiens…et dans d’autres pays : le siège Scuderia Ferrari, la foire de Milan (le plus grand chantier du Monde), deux gratte-ciel de bureau et un Kinocenter à Vienne, le centre commercial « Europarc » à Salzbourg, etc.

Massimiliano Fuksas était commissaire de la biennale d’architecture de Venise en 2000 dont le thème était moins d’esthétique, plus d’éthique. Critique d’architecture, il est également architecte-conseil de plusieurs villes et enseignant. Il a reçu en France le Grand prix national d’architecture en 1999.

 

> le site de son agence http://www.fuksas.it/

> ses réalisations http://archiguide.free.fr/AR/fuksas.htm

> son travail, sa personnalité http://arts.fluctuat.net/massimiliano-fuksas.html

 

Concernant le lycée hôtelier Marianne (Montpellier / Quartier Odysséum / Ouverture 2011), voir :

> Bati-actu

http://www.batiactu.com/edito/fuksas-dessine-un-lycee-hotelier-a-montpellier--di-8392.php

> Le Moniteur

http://www.lemoniteur.fr/157-realisations/article/actualite/519359-massimiliano-fuksas-presente-son-lycee-a-montpellier

 

 

- Mercredi 13 janvier à 18h, amphi 1,

Dominique Gauzin-Müller

A l’occasion, ce mercredi 13 janvier, de son intervention à l’ensam.

 

« Les architectes ont toujours été au cœur des débats de société. A travers un habitat qualifié d’organique, de bioclimatique, d’écologique ou de passif, certains proposent depuis un siècle, au Nord comme au Sud, de multiples solutions pour une construction et un aménagement du territoire plus éco-responsable. Aujourd’hui, les enjeux du développement durable appellent un renouveau plus global des pratiques de l’architecture et de l’urbanisme ». D G-M

Cette conférence nous invite à revisiter l’architecture en la plaçant au cœur du changement de paradigme que les modifications du climat et la dégradation des milieux naturels rendent inéluctables.

Architecte, journaliste, auteure de nombreux ouvrages sur la construction écologique, Dominique Gauzin-Müller est notamment commissaire de l’exposition de l’Ifa  habiter écologique et rédactrice en chef de la revue Ecologik.

 

> ses ouvrages http://www.editionsdumoniteur.com/index.htm?http://www.editionsdumoniteur.com/pages/recsimp/auteur.asp?AUT_ID=39

> la revue Ecologik http://www.avivre.net/archi_ecologik/

> l’exposition habiter écologique http://www.citechaillot.fr/exposition/expositions_en_location.php?id=102

 

A noter : L’exposition habiter écologique produite par l’Ifa - Cité de l’architecture et du patrimoine sera présentée à Montpellier (hôtel de ville) par la Maison de l’architecture, en février prochain (inauguration le 9/02/10).


Et pour poursuivre, un café patrimoine et architecture, proposé par l'association montpelliéraine du même nom.

Nous commençons l’année 2010 avec la venue Mercredi 13 Janvier 2010 de Philippe Madec, Premier lauréat du Prix du Projet Citoyen créé en 2001 par l'UNSFA, Chevalier de la Légion d’Honneur au titre de l’écologie, membre titulaire de l’Académie d’Architecture.



cafe.jpg

« De Montpellier à St Christol»

Avec Philippe MADEC

Architecte, urbaniste, paysagiste,

Professeur et directeur de recherche, écrivain...



"L'urbanisme et l'architecture éco-responsables ouvrent les chemins nécessaires à un nouveau savoir-vivre-le-monde.

Il ne s'agit pas seulement de changer quelques habitudes, mais bien d'engager ensemble une révolution du quotidien.

Les projets qui y concourent trouvent dans la spécificité des lieux, des sociétés et des matières à portée de mains des réponses inédites."


Premier lauréat du Prix du Projet Citoyen créé en 2001 par l'UNSFA, Chevalier de la Légion d’Honneur au titre de l’écologie, membre titulaire de l’Académie d’Architecture, Philippe MADEC est une personnalité remarquable de l’architecture contemporaine et un professionnel engagé de longue date dans l’éco-citoyenneté.

En tant qu’architecte urbaniste de métier, sa pratique professionnelle s’étend de l’aménagement du territoire au design de mobilier.

Depuis 2000, il développe le département Architecture, Stratégie du développement Durable et Equitable à l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon, en association avec les écoles d'ingénieurs ENTPE et INSA de Lyon


« Nous sommes en train de passer du modernisme au durable » déclare Philippe Madec, pour lequel il s’agit de formuler des réponses attentives au climat, au sol, à la culture et aux usages sans renier le progressisme qui caractérise la modernité.


l’Atelier Philippe Madec réalise actuellement le pôle oenotouristique de St CHRISTOL, entre Montpellier et Nîmes, un équipement consacré au tourisme et au vin dans le cadre d’un pôle d’excellence rurale , dont le Pays de Lunel bénéficie du label depuis 2006.

L’auteur du  projet nous exposera comment il a mis en oeuvre une démarche « low-tech » en proposant une interprétation du bâti agricole traditionnel, et en quoi cette réalisation s’inscrit dans le grand paysage et participe à la valorisation du territoire local.



Pour en savoir plus autour de notre invité, nous vous invitions à consulter la sélection non exhaustive de sites Internet ci-dessous:

Son site assez complet :

http://www.madec.net

Biographie :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Madec

http://www.cstb.fr/actualites/webzine/editions/juin-2008/philippe-madec-vers-un-autre-usage-du-monde.html

Un court entretien video dans le moniteur :

http://www.lemoniteur.fr/153-profession/article/actualite/690247- philippe-madec-architecte-le-social-caracterise-le-developpement-durable-a-la-francaise

Pole Oenotouristique de St Christol :

http://www.madec.net/fr/projet/architecture/les_equipements_culturels/saint-christol_34_fr_pole_oenotouristique_.html


http://www.saint-christol.com/v3/spip.php?rubrique85


http://saintchristol.blogs.midilibre.com/tag/pole+oenotouristique