Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 décembre 2008

Playtime, ou une certaine idée des années 1950

Un gros coup de coeur (et encore une idée de cadeau en passant) pour Playtime, le film de Jacques Tati.

Quelques images... et un beau DVD à voir et revoir ! Le film est assez significatif de ce que furent les années 19502 et en donne une vision très particulière. Nous, on adore.

tati playtime.jpg

18873979.jpg
18873996.jpg
ph3.jpg

Le double DVD est disponible chez "Les films de mon oncle", pour 20 €.

05 décembre 2008

Des téléviseurs, ou la pureté des lignes

Pourquoi une télévision devrait-elle être laide. Reconnaissons tout de suite que l'avénement des écrans plats à mis au placard les énormes téléviseurs grisatres, monstrueux dans les séjours et dont on ne savait que faire pour les rendre plus discrets.

Certaines marques ont toujours fait preuve d'un design soigné, accompagné d'une technique haut de gamme. On citera Bang&Olufsen ou encore Loewe. Ces deux dernières marques proposent des téléviseurs au dessin simple. Des lignes tendues, des matières belles à voir et à toucher.

Le système Beovision 9 par exemple (photo ci-dessous) offre un grand écran associé à un système audio très pointu. Le tout dans une sorte de cadre d'aluminium brossé.

beovision9_back.jpg

beovision9.jpg

BeoVison 9

Chez Loewe, la gamme Art Modus propose également des téléviseurs superbes. Sur un pied en métal brillant, l'écran est très simple. Seul un bouton, au centre, entre les haut-parleurs apporte une touche de rondeur dans un design strict. Simple et de bon, de très bon, goût.

loewe art modus1.jpg
Loewe Art Modus

Même recette pour la gamme Art Xelos. Et Loewe pousse le raffinement encore plus loin, avec une possibilité offerte aux clients de personnaliser leur modèle : taille, couleur, support et même le système audio qui l'accompagne.

loewe art xelos.jpg
Loewe Art Xelos

Les marques généralistes ne sont pas en reste. Ainsi, Sony a sorti le Bravia Ex1. Sa particularité : une fois accroché au mur, il s'y fond, comme un tableau. On notera au passage l'illusion donné à ce cadre, qui laisse penser que l'écran est entouré d'un passe-partout. L'autre spécificité, c'est la possibilité de faire de son téléviseur un véritable cadre numérique, puisqu'en veille, il diffuse des photos. En qualité haute définition, bien entendu. Sony n'a pas sorti juste un gadget, mais bien un téléviseur équipé de toutes les dernières avancées technologiques.

KDL-40E4000_lifestyle.jpg
KDL-26E4000-2.jpg


Sony Bravia Ex1

Bon, et si finalement, la télé, elle n'était pas plus belle éteinte ?

M. M.

 

29 novembre 2008

La block lamp, ou tout le design nordique résumé

Un nouveau coup de coeur pour cette lampe très originale. Un bloc de glace qui renfermerait une ampoule ! Et juste un fil électrique de couleur qui en ressort. A poser ou à accrocher. C'est certain qu'elle fera de l'effet. On aime...

blocklam_wallhold_rgb.jpg
imgzoom-Block-Lamp-Design-Stockholm-house-ref1260-4000.jpg

Dessinée en 1996 par Harri Hoskinen, c'est un peu l'emblème du design nordique. Un Finlandais qui signe cette lampe pour un éditeur suédois (Design Stockholm house), c'est tout ça la création dans le Nord !

Ah, et juste comme ça, mais en peu de temps, cette lampe a réussi à faire partie de la collection très prestigieuse du MoMa, le musée d'art moderne de New York... si ça, c'est pas une preuve...

 Et pour les infos pratiques, on la trouve sur internet, chez Madeindesign, mais aussi au Bon marché, à Paris.

M. M.

________________________

155 € sur Madeindesign.com

 

27 novembre 2008

Arts & architecture, ou la réédition d'une revue culte

Vous avez envie de suggérer une idée de beau cadeau pour Noël. Nous, on a déjà la notre. Et comme on est sympa, on vous en fait part. Taschen vient de rééditer, en 10 tomes, des anciens numéros de Arts & Architecture, soit 118 exemplaires, parus entre 1945 et 1954

En une série limitée à 5000 exemplaires, cette collection permettra à tous les passionnés d'architecture de se plonger dans la création américaine de l'après-guerre. Où l'on découvre quelques petits nouveaux, comme Richard Meier ou Franck Gehry, devenus depuis des stars mondiales.

va_arts_architecture_3d_02.jpg
va_arts_architecture_3d_03.JPG
va_arts_architecture_3d_04.JPG

Aux chanceux qui pourront s'offrir ces dix boîtes, ou aux ultras chanceux qui se les feront offrir, on promet des heures de lectures, au fil des pages. D'autant que le fondateur de la revue, John Entenza, l'a voulue également tournée vers l'art et le design.

va_arts_architecture_05.JPG
va_arts_architecture_box_02.JPG

Pour mieux comprendre comment le monde a changé après la Seconde guerre mondiale, comment son architecture a évolué... 6 156 pages à dévorer, pour redécouvrir le modernisme californien ou le design low cost d'après guerre.

M. M.

_______________________

Arts & Architecture, Edition Taschen - 10 volumes - Série  limitée à 5 000 exemplaires. 500 €.

13 novembre 2008

Le design au quotidien, ou un livre qui décrypte le phénomène

Prenez un objet du quotidien. Tiens, la poubelle dans le métro parisien. Y avez-vous seulement jeté un oeil autre que distrait, au moment d'y glisser un détritus quelconque. Je suis certain que non. Et pourtant. Il y a quelque temps, cette poubelle était en plastique jaune, assez laide. Mais depuis peu, elle est remplacée par une nouvelle corbeille, en inox, au dessin beaucoup plus agréable.

Quel a été le processus pour donner un nouveau look à cet objet du quotidien. Quelle a été la démarche du designer ? Comment a-t-il travaillé ? C'est ce que vous propose de découvrir le livre "Design d'objets", aux Editions Eyrolles.

Dessins, croquis, maquettes, études... Le livre, au travers d'une dizaine d'objets - un saladier ou un lampe, un ordinateur ou un jouet - vous prend par la main et vous fait plonger dans les coulisses de la création.

design d objets eyrolles.jpg

Un ouvrage à découvrir très vite pour mieux comprendre à quoi sert le design et comment travaillent les designers.

M.M.

_________________

Design d'objets, éditions Eyrolles, 22  €.

10 novembre 2008

La Biennale du design ou Saint-Etienne à la pointe des tendances

Saint-Etienne, son équipe de foot mythique... et sa cité du design. Depuis quelques années, la ville a pris un tournant majeur dans son histoire, en devenant la capitale française du design. Avec une véritable "Cité du design", un espace muséographique, de formation et de recherche en cours de réalisation, la préfecture de la Loire se mue. Et accueille désormais, tous les deux ans, un événement d'envergure internationale, la Biennale du design.

biennale logo.jpg

Sa 6e édition commence le 15 novembre et se déroule jusqu'à la fin du mois. Au programme, de nombreuses expositions. Mais également des conférences, des débats, des ateliers... Sans compter que c'est toute la ville qui se met à vivre à l'heure du design, avec un  parcours shopping dans les rues de Saint-Etienne. Ou encore un marché du design, du 15 au 17 novembre, au parc des expositions.

10 ans de rencontres, d’expositions et d’échanges autour
du design et des designers !

Événement original et unique dans le monde du design, créé en 1998 par l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ancienne École régionale des beaux-arts) la Biennale Internationale Design Saint-Étienne a su, dès ses débuts, rassembler de nombreux créateurs français et internationaux de différents horizons culturels et professionnels.
Témoin de l’activité de la Cité du Design en lien avec le monde économique, la sphère professionnelle et le milieu de l’enseignement, la biennale est aussi une grande manifestation ouverte à tous les publics.
15 000 m2 d’expositions sur le site de la Cité du Design, ancienne Manufacture d’armes de Saint-Étienne, 3 lieux principaux
.

plan.jpg

On en peut que vous conseiller d'aller y faire un tour. C'est aussi l'occasion de découvrir ou de redécouvrir Saint-Etienne. Une ville qui depuis longtemps a compris l'intérêt d'un tramway. Et qui a vu, en 2007, s'ériger le nouveau siège social du groupe Casino, un superbe bâtiment que l'on doit au cabinet parisien Architecture studio, en partenariat avec l'agence Cimaise.

casino 1.jpg
casino 2.jpg
casino 3.jpg
Photos Architecture Studio

Pour plus de renseignements sur la Biennale, on ne peut que vous encourager à vous rendre sur le site officiel, ici, pour y retrouver le programme détaillé. Et si tout va bien, on va probablement y faire un saut... et donc on vous raconte en revenant !

M. M.

 

21 octobre 2008

Volubilis, ou les enfants découvrent l'architecture

C'est un joli voyage auquel nous convie (et les loulous, puisque c'est à eux qu'est destiné en priorité le livre) Max Ducos, avec Jeux de piste à Volubilis. Avec de superbes illustrations, les lecteurs plongent dans l'univers fascinant d'une maison hors du commun, meublée entre autres, avec de beaux fauteuils Le Corbusier.

Dans cette maison qui a du Mallet-Stevens et... du Le Corbusier en elle, la petite héroïne se promène, erre, découvre... On ne vous en dira pas plus. Et si le livre est sorti en 2006, il n'en demeure pas moins intemporel.

volubilis couv.jpg
Jeu de piste à Volubilis - Max Ducos © 2006 - éditions Sarbacane
Les dessins sont superbes. Et je suis sûr qu'une fois que les enfants auront lu, avec passion ce bel ouvrage, les parents design et archi addicts se plongeront à nouveau dedans.

volubilis2.jpg

___________________

Jeu de piste à Volubilis, par Max Ducos, éditions Sarbacane. 14,90 €

13 septembre 2008

Des vasques comme des pots, ou la salle de bains se prend pour le jardin

On ne résiste pas à l'envie de vous parler de la dernière création de Vitra (l'éditeur de sanitaires, par celui qui fait les meibles !). Voilà donc des vasques de salle de bains qui se prennent pour des pots de fleurs. De la même forme que celui qui vous sert à installer rosiers ou tulipes sur un balcon, ce "lava-pot" en reprend aussi la couleur.

2aa8a39862de2726047dd768385f7bc0.jpg
5f002910d991eda155d1b89dda66daf4.jpg

Et se paye même le luxe de s'installer en hauteur, un peu comme sur une balconnière. Pas sûr que ce soit forcément très pratique au quotidien (se laver les dents ou se raser notamment), mais ce qui est certain, c'est qu'on est à fond dans l'originalité. Et comme c'est bien fait, rien à redire. Ceci dit, pour ceux qui sont tentés de craquer, ce sera un petit luxe. La céramique n'a pas vraiment le même prix qu'un vulgaire terre cuite !

M. M.

___________________________

Collection "Potskin", de Vitra. Vasque murale : 930 €. Vasque à poser : 500 €. Pour plus de renseignements, contactez le 02 99 55 93 17.

09 septembre 2008

Deseo, ou l'hôtel mexicain qui a tout compris

5b775c626b37582e87e52c8b4c06e2c3.jpg

D'accord, d'accord... c'est la rentrée et l'heure n'est pas vraiment à penser aux vacances. Nous justement, on estime que c'est le moment, au contraire. Parce qu'il n'est jamais trop tard pour se préoccuper de ses loisirs. Et parce qu'un peu d'évasion, ça ne fait jamais, mais alors jamais, de mal. Maintenant que les Loulous sont à l'école, quoi de plus naturel que de penser un peu à soi...

Bref, tout ça pour parler d'un hôtel assez sympa, découvert à Playa del Carmen, au Mexique, dans la péninsule du Yucatan. Bref, au bord de la mer des Caraïbes. Son nom... Deseo (désir pour les non hispanophones).

Il appartient à la chaîne des "Design hotel" et c'est un peu pour ça que je m'y suis rendu, pour y passer trois nuits. Mais attention, c'est un hôtel lounge, dans la grande tendance de ces établissements où la musique prime. Si, le matin, elle est très agréable pour le petit déjeuner que l'on prend autour de la piscine, en allant se servir soi même dans la cuisine, elle peut devenir plus gênante, le soir, si l'on veut se reposer vraiment. 

Vous l'aurez compris, cet hôtel à la clientèle essentiellement américaine, est destiné aux trentenaires adeptes des ambiances "select", tout en étant sobre et de très bon goût.

0ad5155eb6b5f69950ec7c4006fde479.jpg
A l'extérieur, donnant sur la "5th avenue" de Playa del Carmen, un bâtiment sobre où se mêlent bois, béton et verre.ec3d5d2243a1ceacfd18587ccc1e8592.jpg
Une ambiance que l'on retrouve à l'intérieur, autour du bar et de la piscine, avec des lits de repos et des tentures blanches flottant au gré du vent.
02f27f09e8dca533ad68494bac75751c.jpg
8c61da7c7994b735e6839d9b65467556.jpg
2d00bcc20586dc7f636e113b8ff4a7ea.jpg
Le soir, un des murs se transforme en écran de projection. De vieux films mexicains y sont projetés, apportant une touche glamour à l'ambiance. Autour du bar, on vient prendre un verre, en écoutant un Dj mixer. Et dans les chambres, il est possible d'écouter aussi la musique diffusée dehors, grâce à un système de radio interne. 
 

Cet hôtel mise beaucoup sur le design de ses chambres, très épuré. De grands voilages blancs, des draps blancs, des baies vitrées en verre givré, un peu de bois. Quelques touches de décoration accrochées à un fil, avec des pinces à linge, les recettes sont simples. Et le rendu est superbe. On est en plein dans une ambiance de cabanon chic et dépouillé.

f039e92cf099deb6cca1250e21f499af.jpg
Avec vue sur la mer des Caraïbes, les balcons sont tous dotés d'accueillants hamacs blancs.
3b594b9c3c9a8de2a8d1e3f90acde39c.jpgf8bb89b46c5b6db0a1ad9ac075040431.jpgd6c970f2a64df7ff7b6f4f0e713cbd3f.jpg
Pas vraiment de salles de bains dans les chambres, mais une pièce avec une grande douche, en marbre beige. Et à l'extérieur, de simples placards en planche de bois noir, reçoivent les effets personnels et le mini bar, juste à côté du lavabo au dessin le plus simple possible. Dans les suites, des baignoires trônent dans la pièce, non loin d'un hamac.
9b65dc2692463eef6a5ac40471d82249.jpg

Le Deseo, c'est un manière sympa de terminer un voyage dans le Yucatan. Mais on vous prévient d'emblée, s'il est épuré et design, il n'est pas vraiment reposant. C'est plutôt l'endroit idéal pour les fêtards qui ont envie d'écouter de la bonne musique, en sirotant un cocktail.

M. M.

__________________________________

 A découvrir en allant sur le site du Deseo ou sur Design hotels.

25 juillet 2008

Un lampadaire si simple, ou ce qu'il faut de grâce

Dessinée par Michele de Lucchi, Tolomeo, c'est toute une gamme de luminaires, éditée par Artemide. Et au sein de cette gamme, il y a le magnifique lampadaire. Aux lignes si simples. En aluminium, avec un abat-jour en parchemin, il diffuse une douce lumière. Son originalité tient aussi à l'utilisation que l'on peut en faire. Dans sa version la plus grande, il s'installe au dessus d'une table et remplace une suspension. Dans sa version la plus petite, il se place de part et d'autre du lit et fait office de lampe de chevet. 

c313e3a86e94796fa1231d10583c8d6d.jpg
Lampadaire Tolemeo - Artemide - 580 €

Dans le même style, il y a aussi l'Archimoon, de Flos. Le dessin est signé de Philippe Starck. La structure est en alumium poli et l'abat-jour en tissu beige. Mais la taille est démesurée. D'ou son nom de Super Archimoon. Et le prix s'en ressent également. Il faut débourser près de 7 000 € pour se l'offrir.

d7a73092fa464aa460b5b7f8fb5b74e5.jpg
Super Archimoon - Flos - 6 990 € 

Alors, fidèle à notre habitude, on a cherché l'équivalent accessible à toutes les bourses. Et pour une fois, c'est vraiment pour tout le monde, puisqu'on a trouvé, pour moins de 20 € chez Ikea le lampadaire Samtid. Il s'inspire, lui aussi, des lampes de bureau à l'échelle XXL. Et avec son abat-jour en plastique blanc, il remplit parfaitement son office. D'ailleurs, on l'a récemment répéré dans un magazine de décoration, dans une maison luxueuse, où il se fond parfaitement, se mélant avec classe au mobilier le plus design... et le plus cher !

b1d7e9397e829bb08c7241ceb7690925.jpg
Lampadaire Samtid - Ikea - 19,95 €. 

 

Voilà une bonne trouvaille de la part des Suédois d'Ikea. Flirtant dans le même esprit, il ne s'agit en rien d'une copie, mais une libre interprétation plutôt réussie.

M. M. 

_____________________________

Tolomeo d'Artemide est disponible à Montpellier chez RBC, Art Systeme, luminaires Boudard. A Nîmes chez RBC et Domus. A Perpignan chez Isotta, à Mende chez Malrieu.