Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 janvier 2008

La maison modulaire, ou une nouvelle idée de la construction

Partir d'un terrain nu et, trois heures plus tard, pouvoir s'installer dans sa maison, c'est en quelque sorte ce que propose la société Bodard. Ce spécialiste des constructions modulaires a plus l'habitude de créer des baraquements de chantier ou des bureaux. Mais depuis quelques années, il s'est lancé dans un nouveau défi : concevoir des maisons, en suivant le même procédé que pour des structures à vocation professionnelle.

Bodard vient de créer Inov, une gamme de maisons composée de quatre modèles de 90 à 135 m2. C'est la deuxième fois que Bodard se lance dans ce type de constructions. Pour cette nouvelle collection, le constructeur a pris le parti de faire de ces habitations des modèles environnementaux.  Ainsi, elles bénéficient du label THPE (Très haute performance énérgétique).

Les maisons sont construites à partir de modules fabriqués en usine. Des modules de 7 m par 3,5 m et pesant chacun 10 tonnes.  Mais leur principal intérêt, c'est donc cette fibre écolo. Les modules sont conçus en respectant la démarche HQE (Haute qualité environnementale).

b79090fef4af4e120fda0afa482f768f.jpg

Et la maison est donc équipée d'équipements particulièrement performants : isolation particulièrement performante,  panneaux solaires pour la production d'eau chaude, menuiserie aluminium à rupture de pont thermique à double vitrage... Et tout ceci peut encore être amélioré avec l'ajout d'un poêle à bois ou d'une pompe à chaleur.

Autre particularité de ces maisons, elles sont construites autour d'un patio, qui offre un puits de lumière et une source de confort en plus. Et puis, comme ces habitations sont conçues sous la forme de modules, en cas d'heureux événements ou tout simplement d'envie d'espace, tout est prévu, il suffit de commander une boîte de plus et de la juxtaposer au reste.

472a655404d4d6102ee7500581035fc0.jpg

Bon, évidemment, s'il ne faut que trois heures pour installer la maison, il faut tout de même compter trois mois entre la prise de commande et la livraison. Le temps de préparer la dalle et d'installer les réseaux, pour "brancher" la maison.

Enfin, ce type de construction permet de réduire quelque peu les coûts, puisque la version de base (80 m2 sans patio) est proposée à 108 000 € TTC. Assez peu chers au départ, les tarifs ont tout de même tendance à augmenter avec la superficie, puisqu'il faut débourser 215 000 € pour la version de 135 m2. Mais pour les budgets plus serré, une version "à finir" est également au catalogue.

M. M.

___________________________________

Plus de renseignements sur le site de Bodard.

08 janvier 2008

Quand les robots se font beaux, ou l'électroménager qui ose se montrer

Quoi de plus moche qu'un robot de cuisine ? En plastique blanc, avec un bol transparent, on vous l'accorde, c'est pas très beau. Sauf que... sauf qu'il existe des exceptions ! Et heureusement. On en a selectionné deux. Tout d'abord le robot "Artisan" du fabricant américain Kitchenaid. Conçu en 1937 par le designer Egmont Arens, il n'a quasiment pas changé. Ces robots, sur pied, ont été pensés au lendemain de la grande dépression et leur ambition était de rendre l'électroménager accessible aux foyer américains. Qui en ont fait un produit star. Si bien que Kitchenaid a décidé de garder ce produit à son catalogue. Depuis, de nouvelles couleurs ont proposées. Pas moins de 16 sont disponibles. Impossible donc de ne pas trouver celui qui s'assortira à sa cuisine.

d26667128d46d44b3fd07fc49f390ee4.jpg
Le robot Artisan - Kitchenaid.

Le concurrent du robot Artisan, c'est le kMix de Kenwood, qui a sorti ses premiers robots du même type dix ans plus tard, en 1947. Il a été conçu pour le 60e anniversaire de la marque. Disponible en quatre couleurs, il est d'un design très sobre et surfe résolument sur la nouvelle tendance des appareils de cuisine aussi beau à voir que sont bons les plats qu'ils sont destinés à confectionner. 

dddae9a07f56235afea9a6a82586d6e9.jpg
Le robot KMix - Kenwood.

Mais les deux marques ne se sont pas arrêtées en si bon chemin et chacune a décliné son produit phare en une gamme d'appareils plus ou moins complète.

 

659a1d4a8ebfb0a6ec05858cdfee07af.jpg
Blender Artisan Kichenaid.
3935a6c024408631efb14b100964b872.jpg
Espresso Artisan Kitchenaid.
56f47eb917d4acbe59395a97b28810da.jpg
  Moulin à café Artisan Kitchenaid.
840a3d670b4285c3643af316d515d588.jpg
Toaster Artisan Kitchenaid.
 
f5160c058b6131a3d5da29c95c4a281b.jpg
Blender kMix Kenwood.
f3f2ce9238dded6252ff704961dae1f1.jpg
Mixer kMix Kenwood.
22ca28b443683e136c6c06c01b8f425d.jpg
Batteur kMix Kenwood.

Chez Kenwood, la gamme se décline en quatre coloris. Chez Kitchenaid, toutes les variantes proposées pour le robot ne sont pas forcément disponibles sur les autres appareils. Mais à coup sûr, que vous préfériez le pionnier américain ou son concurrent plus moderne, une chose est certaine, ce sera pour la vie. Il faut dire aussi, pour conclure, que ces gammes se payent au prix fort. Il faut compter au mieux 450 € pour s'offrir un robot.

 M. M.
__________________________________

 

Kitchenaid - Renseignements : 0 800 3810 4026 - www.kitchenaid.fr
Kenwood - www.kenwood.fr
Ces appareils sont en vente dans les magasins d'électroménager. Pour Kitchenaid, toute la gamme est disponible sur internet, chez madeindesign.

 

05 janvier 2008

Voitures d'aujourd'hui, ou quand l'inspiration vient d'hier

C'est une grande tendance chez les constructeurs automobiles. Faire revivre leurs succès d'antan en proposant des visions modernes, dotées des dernières technologies. Le premier à avoir tenté l'aventure est l'allemand Volkswagen, avec sa New Beetle. Conçue pour le marché américain, elle a surtout connu un succès d'estime en Europe. Mais a le mérite d'être la doyenne de ces nouvelles icônes du design automobile. Elle a depuis son lancement, corrigé ses défauts de jeunesse et est devenue depuis une voiture cossue. Mais à la bouille toujours aussi rigolote.

Plus récemment, c'est Fiat qui a fait revivre le "pot de yaourt" en lançant la nouvelle 500. Une voiture qui s'est arraché dès avant sa sortie. Et qui a obtenu le label de voiture de l'année 2008. Ce n'est pas pour ses caractéristiques techniques, ni encore pour son habitabilité, mais vraiment pour son look ravageur.

8b9c636b964c9fefab5ec19d0b85bbb9.jpg

La nouvelle Fiat 500.

e3b9860807de31f4b8a2cc2b343da7ca.jpg

La Volkswagen New Beetle.

11d98a284b4eb2ba37bbe578ff3e3441.jpg

La nouvelle Mini Cooper. 

Entre les deux, c'est BMW qui a faire revivre la Mini. La petite Anglaise rustique est devenue une Allemande cossue, bien plus grande. Mais les ingénieurs ont réussi à lui conserver son tempérament joueur. Elle est garde, comme la New Beetle et comme la 500, un charme rétro tout craquant.

En France, on a espéré que Renault tente l'essai, avec sa mutine Fiftie, évocation  de la 4CV. Mais  ce n'est resté qu'un prototype de salon. Dommage.

229184a7c17a03609344bca76de633a6.jpg
Le conceot car Renault Fiftie.

 

En Allemagne, un fabricant d'avions et voitures miniatures, Herpa, a une autre idée. Faire revire la mythique Trabant, popularisée par la chute du mur de Berlin. Cette voiture à la conception archaïque pourrait renaître sous une forme plus moderne, mais dont le dessin la laisserait reconnaissable entre mille.

 

42b2efa1d846e1e0fe658d8880e27c97.jpg
 La nouvelle Trabant, selon Herpa.

 

Si Herpa maîtrise le dessin, il n'a, en revanche, pas les capacités techniques de concevoir et produire le modèle. Il a donc, pour l'heure, fait une maquette à l'échelle 1:1 et est à la recherche d'un partenaire industriel pour que revive la "Trabi". Chiche ?

M. M. 

20:55 Publié dans Actu, Tendance | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : design, rétro, automobile

30 décembre 2007

Le design s'invite à table, ou le beau et le bon

Faire une table de fête, cela ne s'improvise pas. Une belle nappe, un chemin de table, de jolis couverts, des assiettes lumineuses, des bougies, des fleurs, quelques étoiles brillantes... Mais a-t-on pensé... à la bouteille d'eau ? Celle qui va rester posée sur la table durant tout le repas. Tant qu'à faire, autant qu'elle soit jolie.

Depuis quelques années maintenant, Evian a bien compris la problématique et propose, pour les fêtes de fin d'année, une édition limitée de sa bouteille en verre. Cette année, c'est Christian Lacroix qui la signe. Mieux. Il en a créé deux modèles. La "prêt à porter", que l'on retrouve en grande surface et que l'on peut s'offrir pour moins de 2 €. Parée de guirlandes de fleurs d'altitude prises dans le givre, elle offre un joli décor finement ciselé. Voilà qui change de la vulgaire bouteille en plastique.

3308bcb0dfb4463d4839a77cfbfeeb5c.jpg
La bouteille "prêt à porter", à gauche, et la bouteille "Haute couture", à droite - Evian.

Et puis la "haute couture", en édition très limitée. Mi fée des neiges, mi Reine des glaces, cette bouteille est un hommage à la femme. Elle n'a pas été mise en vente dans le commerce, mais exposée, comme une oeuvre d'art qu'elle tend à être.

Voilà pour l'eau. L'autre tendance, c'est de faire du beau et du bon à la fois. Cette fois-ci, c'est Fauchon qui s'y colle. On a découvert les éclairs Léopard. Au chocolat ou au café. Ils coûtent 6 €. Pas excessif pour une pâtisserie luxueuse. Et c'est l'occasion de se faire un petit plaisir.

991e31e2c744599ab7e4dd2316b36b60.jpg
 Les éclairs Léopard - Fauchon.
73059b3ada68fb2dd1f0eb3419be0f47.jpg

Le gâteau Disco - Fauchon.

Autre référence au catalogue de l'épicier de la place de la Madeleine, le gâteau disco. En chocolat au coeur de cerises griottes et de chantilly légère... Il faut compter 55 € pour six à huit convives.

Autre star de la gastronomie belle et bonne, Lenôtre s'est associé, cette année à Karl Lagerfeld pour sa traditionnelle bûche de Noël. Assemblage de trois chocolats, posée sur un écrin en miroir, cette bûche succédait à celle dessinée, l'an dernier par Philippe Starck.

0c886f89e782bec573a3c7ddb34a3dc0.jpg
La bûche 2007 par Karl Lagerfeld - Lenôtre.
46983d5535455eddb6359b6a1ab878d6.jpg
La bûche 2006 par Philippe Starck - Lenôtre.

On atteint ici, avec ces deux dernières bûches, en éditions très limitées, les sommets du luxe. Et malheureusement pour les provinciaux, il fallait être à Paris (ou à Cannes) pour s'offrir les deux créations de Lenôtre. Mais elles sont l'exemple que le design s'invite bel et bien à table, et pas uniquement dans le dessin des assiettes. Pour le plaisir des yeux... et du palais.

M. M.
_________________________
Plus d'infos  : Lenôtre, Fauchon, Evian.

29 décembre 2007

Envie d'une cheminée...

C'est l'hiver. Il fait froid. Vous aimeriez être assis au coin du feu et profitez des flammes... Mais vous habitez un appartement ou une maison dépourvue de cheminée. Eh bien, on a la solution. Prenez une bonne vieille fondue à alcool à une échelle un peu plus grande, faites la fonctionner avec du bio-éthanol. Et vous obtenez une cheminée ne dégageant pas de fumées - et donc pas de substances toxiques, même si une bonne ventilation de la pièce est indispensable - et utilisant un combustible écolo.

Certains modèles sont conçus pour s'intégrer dans d'anciens foyers. D'autres sont carrément intégrés à des tables basses. L'imagination débordante des designers ne semble pas avoir de limite.

fa373252c104656ddd2e4c34f017ad12.jpg
a72a20e2fc33c7100073883541656e0e.jpg
77dc89736a39a14ee0241f09ae2a4789.jpg
L'autre solution, c'est la cheminée fonctionnant au gaz. Brisach a décliné son modèle Zen en production au gaz. Avantage là aussi, pas besoin de stocker du bois. Mais pour les inconditionnels du bois, de fausses buches peuvent donner l'impression qu'un vrai feu brûle dans l'âtre. Nous, on est pas trop fan. On préfère largement le lit de galets d'où surgissent des flammeches.
ce9d31706fe135f1a61ad9dd8dfaceee.jpg
Ces cheminées d'un nouveau genre se retrouvent désormais partout. Restaurants, hôtels, lounge bar n'échappent pas à cette nouvelle tendance, dont se sont emparés les architectes d'intérieur.
M. M.
___________________________
Plus de renseignements sur Ecosmart ici et sur Brisach sur le site de la marque.

15:12 Publié dans Tendance | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décoration, cheminée

21 décembre 2007

Noël écolo, ou la déco qui fait économiser

Bon, on le sait, c'est Noël. On le sait aussi, la prise de conscience du péril écologique de la planète est de plus en plus fort. Grenelle de l'environnement, sommet de Bali... Alors lions tout cela pour parler des décorations de Noël. Anciennement équipée de lampes à filaments, très gourmandes en énergie, elles sont de plus en plus souvent remplacées par des diodes (LED), économes et à la durée de vie suffisamment longue pour que l'achat, souvent plus onéreux au départ, soit assez vite amorti.

 1e42253c6ab68b7e6726fee92c8627d0.jpg

Ikéa, cette année, a sorti un lustre d'extérieur qui fait fureur. On le voit presque partout. Il faut dire que "Glänsa Lysa", c'est son doux nom,  ne coûte que 39 €. On le doit au jeune designer Ola Wihlborg. D'une hauteur et d'un diamètre de 47 centimètres, il est livré avec un câble de 6 mètres. Étanche, il peut ainsi être installé à l'extérieur et donner un air de fête de saison sur la terrasse. Pour ceux qui préfère la version "rideau", elle existe aussi...

4caec6c40f76e27366452885f49883c3.jpg
Dans le même genre, on a trouvé la guirlande "sapin", chez Habitat. A 69 €, elle n'est en revanche destinée qu'à l'intérieur. Mais peut avantageusement remplacer un sapin. Se fixant au mur, elle n'occupe pas d'espace au sol. Il manquera tout de même l'odeur de sève, si caractéristique...
f03c06478ed9f6d35fc1cea730dcd221.jpg

16 décembre 2007

Une cheminée qui brille de mille cristaux, ou le chic au coin du feu

88b481e41ab17bf6325298de9c6f3cd9.jpg

C'est Brisach qui a eu l'idée. Inclure des cristaux Swarovski dans la façade d'une cheminée. Le concept est tendance, d'autres avant l'ont fait avec... des réfrigérateurs (nous en avions parlé ici). Brisach sort ainsi une série limitée à 100 exemplaires de son modèle à façades interchangeables. Le fabricant a pensé, à juste titre, qu'un intérieur n'est pas gravé dans le marbre. On refait les peintures, les sols, on change les meubles. On a moins tendance à toucher à la cheminée. Autour d'un foyer encastré, un coffrage permet d'accrocher différentes façades, dont les coloris, les matières, les formes et les finitions changent. Et donc d'accorder sa cheminée avec son nouvel intérieur. Avec la vingtaine de références proposées, difficile de ne pas trouver celle qui correspond à la nouvelle couleur du canapé.

Avec sa série "Cristal", Brisach apporte une touche glamour et brillante à son intérieur. L'éclat des flammes répondra à celui des cristaux. Nul doute que la centaine d'exemplaires devrait rapidement trouver preneur.

M. M.

____________________________

Prix : 2 600 € environ le cadre, hors pose et sans foyer.  Liste des points de vente sur brisach.com.

03 décembre 2007

Le noir, ou la nouvelle tendance dans la cuisine

On a connu le blanc clinique, qui demeure toujours un standard en matière d'équipement électroménager. Puis est venue la mode du marron, tendance rustique, bien assortie à la grande vogue des cuisines en chêne. Maintenant, c'est l'inox et son aspect professionnel qui ont envahi les rayons des magasins spécialisés en équipement de la maison. Même si cela reste toujours prisé, le métal brut est en train de se faire voler la vedette... par le noir. 
Tout a commencé par Smeg, qui a lancé, dans sa ligne rétro, toute une gamme de coloris, dont le superbe "Union jack". Et au milieu, le noir, sobrement relevé par des poignées en inox.
9284be52a0fbd1a91712d5ac69f35c75.jpg
 
Plus récemment, c'est Bosch qui a carrément sorti sa "Black collection". Les portes du combiné américain se parent d'un rêvetement laqué, qui ne résistera probablement à des mains d'enfants... mais qui fera forte impression dans une cuisine moderne.
612452afbbed49f4b7105496dd76415c.jpg
ac2ef015e6d54ba58a6486d5c4c706f4.jpg
 Surfant sur la même vague, c'est le coréen LG qui a commencé à décliner quelques élements de sa gamme dans ce coloris, en choisissant également un aspect vernis brillant assez réussi.
05c026fa90a7cdc16265ee5b0c04c797.jpg
 
f2532def6197fcbc02995c96c967c038.jpg
Mais pour le "design addict", deux gammes sont autrement plus tendances. La première a été lancée par Hoover. Elle a été présentée en avant première dans la boutique parisienne Colette, temple des fashion victimes :  "Un noir mat, profond, inattendu, parfaitement en phase avec les nouvelles tendances de la cuisine."
8fe3da8ed858b581becb88afdfde5a0a.jpg
Et puis il y a le cas "Gorenje". La marque, créée dans les années 1950 en Yougoslavie, opère un retour sur le devant de la scène en surfant sur le haut de gamme. Elle vient notamment de créer une série d'électroménager en partenariat avec le bureau Pininfarina. Mais son fait d'arme le plus récent est un réfrigérateur, noir bien sûr, incrusté de cristaux Sarowzki. Au niveau technique, rien à redire, toutes les innovations sont bien présentes.
e965e8ffacc138ff4211bf9cd749bf56.jpg
9cbcfb953d908ec982aa2d00a25b052c.jpg
Le plus, c'est c'est double ligne de cristaux... On aime ou pas, mais difficile de rester indifférent. Mais comme le dit le slogan de Gorenje, "pour certains l'extérieur de réfrigérateur est plus important que ce qu'il y a à l'intérieur".
M. M.
_________________________
En vente dans la plupart des magasins d'électroménager. La ligne Hoover est disponible notamment chez Connexion.

07 novembre 2007

Le rouge, ou comment enflammer son chez-soi

Et si on mettait un peu de rouge dans la déco ! C'est une couleur que l'on n'ose pas toujours. Et à tort. Par petite touche, le rouge donne du tonus à un intérieur aux couleurs sages. En plus, il se marie très bien avec le blanc, le noir, le beige. Et avec du jaune, il s'enflamme. On vous propose ici une petite sélection d'objets ou de meubles, qui par petites touches ou par une présence plus prononcée, vont réveiller votre intérieur.

 
1c581a554f0ee563555cee51720191de.jpg
Fauteuil 499 €,  lampe 98 €. La Redoute.
ed2cbe99a453aad35f65126bd31fe9f0.jpg

Nespresso Magimix "Le cube" 229 €. En grandes surfaces et magasins d'électroménager.

814e9357e03ade3808f487d59bc13ecd.jpg

 Meubles de rangements Kartell Compobinili 90 € le module à trois portes. Chez RBC à Montpellier, Nîmes et Avignon et dans la boutique Kartell de Perpignan.

 4f93496f42182772b712df08d48cfb47.jpg

 Armoire métallique Ikea PS, 69 €.

3aae57ef35e85b38a7baae459ca56595.jpg

 Distributeur de savon et porte brosses à dent, La Chaise longue, 9,90 € et 6,90 €.

e295d580e4385b5ec4b0d81abc0baa00.jpg

 Secrétaire Pompadour, Maison du monde, 299 €.

 5def7860bccd3e87cf9a8b9a4302efe1.jpg

 Chaise Angelina, Fly, 99 €.

 d001dfa75be3f0eeb3469877a834e9c0.jpg

 Vaisselle Myra : verre à vin, flûte et coupe à champagne, Habitat, 8 € pièce.

4bc26117d3972fad2a7e6671ccae01ee.jpg

 Console Verdi, Alinea, 119 €.

 

Sélection M. M.