Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 janvier 2008

Voitures d'aujourd'hui, ou quand l'inspiration vient d'hier

C'est une grande tendance chez les constructeurs automobiles. Faire revivre leurs succès d'antan en proposant des visions modernes, dotées des dernières technologies. Le premier à avoir tenté l'aventure est l'allemand Volkswagen, avec sa New Beetle. Conçue pour le marché américain, elle a surtout connu un succès d'estime en Europe. Mais a le mérite d'être la doyenne de ces nouvelles icônes du design automobile. Elle a depuis son lancement, corrigé ses défauts de jeunesse et est devenue depuis une voiture cossue. Mais à la bouille toujours aussi rigolote.

Plus récemment, c'est Fiat qui a fait revivre le "pot de yaourt" en lançant la nouvelle 500. Une voiture qui s'est arraché dès avant sa sortie. Et qui a obtenu le label de voiture de l'année 2008. Ce n'est pas pour ses caractéristiques techniques, ni encore pour son habitabilité, mais vraiment pour son look ravageur.

8b9c636b964c9fefab5ec19d0b85bbb9.jpg

La nouvelle Fiat 500.

e3b9860807de31f4b8a2cc2b343da7ca.jpg

La Volkswagen New Beetle.

11d98a284b4eb2ba37bbe578ff3e3441.jpg

La nouvelle Mini Cooper. 

Entre les deux, c'est BMW qui a faire revivre la Mini. La petite Anglaise rustique est devenue une Allemande cossue, bien plus grande. Mais les ingénieurs ont réussi à lui conserver son tempérament joueur. Elle est garde, comme la New Beetle et comme la 500, un charme rétro tout craquant.

En France, on a espéré que Renault tente l'essai, avec sa mutine Fiftie, évocation  de la 4CV. Mais  ce n'est resté qu'un prototype de salon. Dommage.

229184a7c17a03609344bca76de633a6.jpg
Le conceot car Renault Fiftie.

 

En Allemagne, un fabricant d'avions et voitures miniatures, Herpa, a une autre idée. Faire revire la mythique Trabant, popularisée par la chute du mur de Berlin. Cette voiture à la conception archaïque pourrait renaître sous une forme plus moderne, mais dont le dessin la laisserait reconnaissable entre mille.

 

42b2efa1d846e1e0fe658d8880e27c97.jpg
 La nouvelle Trabant, selon Herpa.

 

Si Herpa maîtrise le dessin, il n'a, en revanche, pas les capacités techniques de concevoir et produire le modèle. Il a donc, pour l'heure, fait une maquette à l'échelle 1:1 et est à la recherche d'un partenaire industriel pour que revive la "Trabi". Chiche ?

M. M. 

20:55 Publié dans Actu, Tendance | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : design, rétro, automobile

03 janvier 2008

Les étoiles du design, ou le beau au quotidien

79b67dd6d7ca43f1989e385331196e28.jpg

 

Poursuivons notre présentation des objets primés par l'Observeur du design avec une série de trois d'entre eux.

 

A commencer par l'iimprimante SCX 4500 de Samsung.


4de9dc0293dcddbd9f45414fd9bd7085.jpg

 

Cette machine propose plusieurs fonctions, impression laser monochrome, copie, numérisation des documents. Compacte et silencieuse, elle trouve naturellement sa place parmi les produits de la même marque dont elle partage le design raffiné et la couleur noire laquée. Son esthétique révolutionne le monde des imprimantes laser.

Entreprise : Samsung Electronics Co - Conception : janvier 2006 Commercialisation : octobre 2007 - Matériaux : plastique, métal Dimensions : L. 332 mm ; l. 393 mm ; H. 164 mm - Poids : 8,5 kg Prix de vente indicatif : 299 € TTC - Lieux de vente : renseignements sur samsung.fr

 

Ensuite, la Khronosaure M Spring, une chaussure de course à pied en montagne, par Lafuma.

a163fa6bcde67ee445eca911dac080b2.jpg

 

Cette chaussure est destinée à la course à pied en montagne. Son designer a conçu une véritable colonne vertébrale réunissant les fonctions indispensables à la pratique d’un sport très exigeant. Elle est stable, assure un bon contact avec le sol, amortit les chocs et accompagne le mouvement du pied tout en le protégeant. Sa longue durée de vie en fait un produit respectueux du développement durable. Cette nouvelle approche donne une image innovante et technologique à l’entreprise.

Entreprise : Lafuma Design : Millet Groupe Lafuma Designer : Michel Vassay Conception : septembre 2006 - Commercialisation : juillet 2007 - Matériaux : caoutchouc, mousse EVA, TPU, mousse micro cellulaire à mémoire de forme, mesch. Prix de vente indicatif : 129 € TTC

 

Enfin, pour aujourd'hui, on termine en mettant en lumière... les luminaires routiers Orus

a578c6f5ea94442b1304f7077f2c3ce8.jpg

Cet éclairage routier s’installe à faible hauteur sans mât ce qui facilite la pose et l’entretien. Il respecte les normes d’éclairage et assure une excellente visibilité. Il ne craint ni le gel ni les chocs qui surviennent au bord des routes et un traitement anti rayures et graffitis lui assure une longue durée de vie. Le designer a mené une réflexion sur la manière d’éclairer et le dessin de l’objet. L’ensemble du processus est respectueux de l’environnement.

Entreprise : Thorn Europhane - onception : avril 2005 - Commercialisation : avril 2006 - Matériaux : aluminium - Dimensions : L. 453 mm ; l. 540 mm ; H. 193 mm - Poids : 8,8 kg - Prix de vente indicatif : 1 350 € TTC. Récompenses : NICEIC Awards /Best Electrical Product innovation, LFI Innovation Award /design excellence.

 

01 janvier 2008

Bonne année à tous

Archi#Déco#Design vous souhaite une excellente année 2008.
 
1406b9b979307422028e251880c00137.jpg
 
 
 

17:36 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

30 décembre 2007

Le design s'invite à table, ou le beau et le bon

Faire une table de fête, cela ne s'improvise pas. Une belle nappe, un chemin de table, de jolis couverts, des assiettes lumineuses, des bougies, des fleurs, quelques étoiles brillantes... Mais a-t-on pensé... à la bouteille d'eau ? Celle qui va rester posée sur la table durant tout le repas. Tant qu'à faire, autant qu'elle soit jolie.

Depuis quelques années maintenant, Evian a bien compris la problématique et propose, pour les fêtes de fin d'année, une édition limitée de sa bouteille en verre. Cette année, c'est Christian Lacroix qui la signe. Mieux. Il en a créé deux modèles. La "prêt à porter", que l'on retrouve en grande surface et que l'on peut s'offrir pour moins de 2 €. Parée de guirlandes de fleurs d'altitude prises dans le givre, elle offre un joli décor finement ciselé. Voilà qui change de la vulgaire bouteille en plastique.

3308bcb0dfb4463d4839a77cfbfeeb5c.jpg
La bouteille "prêt à porter", à gauche, et la bouteille "Haute couture", à droite - Evian.

Et puis la "haute couture", en édition très limitée. Mi fée des neiges, mi Reine des glaces, cette bouteille est un hommage à la femme. Elle n'a pas été mise en vente dans le commerce, mais exposée, comme une oeuvre d'art qu'elle tend à être.

Voilà pour l'eau. L'autre tendance, c'est de faire du beau et du bon à la fois. Cette fois-ci, c'est Fauchon qui s'y colle. On a découvert les éclairs Léopard. Au chocolat ou au café. Ils coûtent 6 €. Pas excessif pour une pâtisserie luxueuse. Et c'est l'occasion de se faire un petit plaisir.

991e31e2c744599ab7e4dd2316b36b60.jpg
 Les éclairs Léopard - Fauchon.
73059b3ada68fb2dd1f0eb3419be0f47.jpg

Le gâteau Disco - Fauchon.

Autre référence au catalogue de l'épicier de la place de la Madeleine, le gâteau disco. En chocolat au coeur de cerises griottes et de chantilly légère... Il faut compter 55 € pour six à huit convives.

Autre star de la gastronomie belle et bonne, Lenôtre s'est associé, cette année à Karl Lagerfeld pour sa traditionnelle bûche de Noël. Assemblage de trois chocolats, posée sur un écrin en miroir, cette bûche succédait à celle dessinée, l'an dernier par Philippe Starck.

0c886f89e782bec573a3c7ddb34a3dc0.jpg
La bûche 2007 par Karl Lagerfeld - Lenôtre.
46983d5535455eddb6359b6a1ab878d6.jpg
La bûche 2006 par Philippe Starck - Lenôtre.

On atteint ici, avec ces deux dernières bûches, en éditions très limitées, les sommets du luxe. Et malheureusement pour les provinciaux, il fallait être à Paris (ou à Cannes) pour s'offrir les deux créations de Lenôtre. Mais elles sont l'exemple que le design s'invite bel et bien à table, et pas uniquement dans le dessin des assiettes. Pour le plaisir des yeux... et du palais.

M. M.
_________________________
Plus d'infos  : Lenôtre, Fauchon, Evian.

24 décembre 2007

Joyeux Noël

cfe51c0a224e6ee7cdcc207d86c507e1.jpgArchi#Déco#Design vous souhaite un joyeux Noël et vous donne rendez-vous très prochainement.

 

 

En attendant, on vous laisse avec le sapin de Noël vu par Habitat, en bois laqué rouge...

 

 

 

__________________

Habitat, sapin de Noël, hauteur 1,80 m -120 € 

18:45 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Noël, décoration

19 décembre 2007

Un vélo pliant, étoile du design 2008

92a32000dc7b29b376a56af60df688bb.jpg
On continue notre tour d'horizon des objets primés par l'observeur du design. Place à ce vélo pliant, qui a reçu la mention de l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle).
4a22f05ccc06ab812e1162e1828386cf.jpg

Grand, élégant, bien équipé, ce vélo de 9,5 kg se plie en 3 secondes et roule alors comme une poussette. C’est le premier vélo équipé d’une courroie en kevlar garantie pour 72 000 km et d’un cadre numéroté en aluminium garanti à vie. Il convient parfaitement aux cyclistes qui recherchent confort et légèreté. Il atteint la vitesse de 42 km/h sur le plat et s’arrête grâce à des freins à disques. Simple à enfourcher, ne nécessitant presque pas d’entretien, c’est un véhicule urbain parfait.

______________________________

Entreprise : Unique Industries Strida - Designer : Marc Sanders Conception : janvier 2006 - Commercialisation : mai 2007. - Matériaux : aluminium - Dimensions : L. 140 mm ; l. 23 mm ; H. 114 mm - Poids : 9,5 kg. Prix de vente indicatif : 790 € TTC. Lieux de vente : Colette, BHV, Urban attitude. Récompenses : 2ème prix Cycle Taipei Show.

Photo APCI / Observeur du Design 2008

17 décembre 2007

Un calendrier très déco, ou le bon cadeau de dernière minute

Envie de faire plaisir à un fan de déco, mais pas le temps - et les moyens - de courir les boutiques branchées... On a peut-être la solution. Les éditions 365, connues pour leurs Almaniaks déclinent cette année l'éphéméride en version "décoration", ou "un conseil par jour pour embellir la maison".

f54afe0b20679ec6fd6e35c3d65f03b8.jpg

Designers, livres, objets culte, tendance, bonne idée ou encore petite rétro, rien ne manque à ce calendrier, réalisé en collaboration avec les journalistes du "Journal de la maison".

___________________________________

Almaniak 2008 "Déco" - En vente en librairie et grandes surfaces - 12,90 €.

00:00 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décoration, design

14 décembre 2007

Un TGV coréen, étoile du design 2008

92a32000dc7b29b376a56af60df688bb.jpg
 
On vous a déjà parlé des étoiles du design. Nous poursuivons le tour d'horizon de tous ces objets primés pour leurs qualité. Ici, c'est un train, un TGV, qui a été récompensé.  
 
6ce4cac1151965d272a3869a86f924ee.jpg
Le designer est intervenu pour concevoir l’extérieur, l’habillage et les aménagements intérieurs du train à grande vitesse coréen qui doit être au même niveau que ses équivalents occidentaux tout en gardant un lien avec la richesse culturelle du pays. Le design extérieur, fluide et nerveux, exprime la vitesse et la performance. L’habillage recourt à des couleurs et un graphisme cohérents avec l’univers des trains coréens. L’aménagement intérieur répond aux attentes du public local en matière de confort et de modernité.
 
__________________________

Entreprise : Rotem, constructeur leader coréen de matériel ferroviaire
Design : MBD Design -  esigners : Stéphane Pottier / Philippe Georgel / Franck Destouesse Conception : juillet 2006 - Lieux de vente : Corée

Photo APCI / Observeur du Design 2008

00:00 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, étoile du design, tgv

07 décembre 2007

Les étoiles du design, ou le beau au quotidien

 

92a32000dc7b29b376a56af60df688bb.jpg

Les Etoiles du design récompensent chaque année des produits de tous les jours. Parce qu'ils sont beaux. Mais aussi pour leurs aspects pratiques ou écologique. Grenelle de l'environnement oblige, l'édition 2008 était, encore plus, placée sous le signe du développement durable, en témoigne la présidence du jury, confiée à la présidente de l'Ademe (Agence de la maîtrise de l'environnement).

A travers le blog, nous allons vous faire découvrir quelques uns des lauréats. A commencer par le prix de l'Ademe, remis à l'entreprise Ambiance lumière qui a proposé "Autonoma", un lampadaire d'éclairage public solaire, totalement autonome, pouvant fonctionner en site isolé. Equipé de led puissants, il est aussi intelligent, puisque l'intensité lumineuse est prévue pour être au maximum lors du passage d'un piéton, avant de décroître quand le passant n'est plus à portée du détecteur.

50585ddf9cedb9703afad02052a7c15c.jpg
A noter, une exposition à la cité des sciences et de l'industrie de La Villette, à Paris, organisée par l'Observeur du design, présente l'ensemble des lauréats. A voir du lundi au samedi, de 10 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 19 h.
 
_____________________________
 

Entreprise : Ambiance Lumière
Design : Mauricio Clavero -  esigner : Mauricio Clavero
Conception : juin 2006 -Commercialisation : juin 2007
Matériaux : mât en acier galvanisé, luminaire en aluminium - face en PMMA
Dimensions : L. 508 mm ; H. 5480 mm
Prix de vente indicatif : 6 000 € TTC

Photo APCI / Observeur du Design 2008

05 décembre 2007

La maison de l'architecture, un nouveau bureau et de nouvelles ambitions

Voilà trois ans qu'existe la maison de l'architecture du Languedoc-Roussillon. Mais en trois ans, elle n'avait qu'une forme virtuelle. Son nouveau président, Laurent Dufoix, et la nouvelle équipe qui vient d'être élu, ont décidé de donner une nouvelle dimension à la structure. Première étape de ce changement, la première réunion du bureau qui se déroule vendredi 7 décembre, à 14 h 30, dans les locaux de la médiathèque Emile-Zola de Montpellier, oeuvre des architectes Paul Chemetov et Borja Huidobro, située au coeur du quartier d'Antigone de Ricardo Bofill.

5add8734a1ec718daf945f746ffd82ab.gif

Si cette première réunion ne concerne que le bureau et n'est donc pas publique, elle marque toutefois la volonté de la Maison de l'architecture de sortir des murs, de se donner une visibilité, avant de lancer une série d'animations, voire même de s'installer dans des locaux qui lui seront propres.