Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 mai 2008

Jean Nouvel, ou l'architecte de la tour Signal

On vous a déjà parlé, sur Archi#Déco#Design du projet visant à renouveller le site de la Défense, ce grand quartier de bureaux, à l'ouest de Paris.

On vous a également fait part des cinq projets de la tour Signal, futur emblême du quartier. Le jury s'est réuni et c'est finalement le Français Jean Nouvel qui décroche le contrat. Une consécration de plus pour celui qui a signé la nouvelle mairie de Montpellier, en partenariat avec le montpelliérain François Fontès. C'est encore Nouvel a qui conçu Némausus, à Nîmes, cet ensemble suprenant de logements sociaux.

95785b2337a89c0ba6f8fb16ecbb86cf.jpg

Voici le communiqué publié sur le site dédié à cette nouvelle tour :

Voulue par Nicolas Sarkozy pour symboliser le renouveau de La Défense, la tour Signal viendra, en 2015, jouer avec les nuages.   On connaît maintenant la silhouette du futur nouveau monument du premier quartier d'affaires européen.   Patrick Devedjian, Président du Conseil d'Administration l'a dévoilée le mardi 27 mai.  

« Le jury que j'ai eu l'honneur de présider a retenu le projet de Jean Nouvel Irréprochable sur le plan technique et du développement durable, particuli è rement novateur, il présente une typologie de tour encore jamais vue. Sa silhouette puissante permet de rééquilibrer le paysage de La Défense autour de la Grande Arche. En outre, il consacre une approche de la mixité organisée de manière très intelligente.   Autant de raisons pour lesquelles le jury s'est finalement prononcé en sa faveur.»   Haute de 301 mètres, la tour Signal offre sur 71 étages une mixité fonctionnelle complète avec 50 000 m² de bureaux, 33 000 m² de logements, un hôtel de 39 000 m², des commerces et des restaurants pour 10 000 m² et un équipement public de 8 000 m². Il est caractérisé par quatre plots empilés, composé d'atriums formant des fenêtres qui s'alternent en façades opposées. Jean Nouvel a choisi le site de la porte ouest afin d'ouvrir La Défense sur la commune de Puteaux. Son ambition est de créer une forte polarité au cœur de l'Ile de France, tout en mettant en relation le projet avec un environnement bâti et naturel.  

Ateliers Jean Nouvel est l'un des plus grands cabinets d'architectes français. Jean Nouvel a reçu le 30 mars dernier, le prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l'architecture.   Les investisseurs sont tous deux d'origine espagnole : Layetana, particulièrement actif dans le domaine de l'hôtellerie et du bureau, avec notamment la tour Agbar réalisation de Jean Nouvel à Barcelone et Medea, filiale française du groupe Cresa, leader dans le secteur dans le secteur immobilier espagnol.  Le projet de tour Signal restera à plus d'un titre dans l'histoire de l'architecture en France, (originalité de la procédure, mixité imposée, libre choix de l'emplacement).   Il met un point d'orgue au plan de renouveau du quartier d'affaires dont les 450 000 m² de bureaux nouveaux sont aujourd'hui lancés.   L'EPAD présentera à l'automne à La Défense une exposition consacrée à la tour Signal et à l'appel à projets.  Un livre sera également publié.  

Retrouvez toute l'information sur http://www.tour-signal-ladefense.com/

10 mai 2008

Café patrimoine et architectures

Le prochain café "Patrimoine et architectures", organisé par l'association éponyme, se déroulera le 21 mai (et non le 14 comme prévu initialement) à la brasserie de l'Eden, à Montpellier,  son lieu de rencontre habituel.

9a88625e3623cf57a7da2fa329538827.jpg

Il aura pour thème : L’aménagement du temple du roi Merenptah (1213-1202 avant J.-C. sur let site de Gournah-Louxor.

C'est Horst Jaritz, architecte, ancien directeur de l’Institut Suisse de recherches archéologiques en Égypte qui viendra en parler au public.  Les différentes fouilles du temple funéraire du roi Merenptah   ont permis la mise au jour de vestiges architecturaux exceptionnels, nous révélant des civilisations lointaines, aux rites empreints de mystères. 

Cette soirée permettra de s'interroger, à l'instar de hauts lieux patrimoniaux, sur la façon de présenter et de valoriser les   sites archéologiques, dans le contexte socio-économique   actuel égyptien, de voir comment concilier dimensions touristiques et dimensions culturelles.

_______________________

Prochain café, mercredi 11 juin au lieu du 4 juin, sur le thème : "L'architecture de l'entre-deux guerres à Perpignan et en Roussillon".

07 mai 2008

En vacances...

Archi#Déco#Design fait une petite pause...

 

On revient à la fin du mois de mai.

00:00 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

05 mai 2008

Architectures vives, ou le festival vivant de Montpellier

On vous a déjà parlé d'Elodie Nourrigat, cette jeune architecte de Montpellier, récemment récompensée par un prix européen et consacrée parmi les 40 étoiles montantes de l'architecture du vieux continent. Eh bien, cette jeune femme a plus d'une corde à son arc. Et avec son associé au sein du cabinet N+B, Jacques Brion, elle est également l'organisatrice du festival Architectures vives. En juin prochain, ce sera la troisième édition d'un événement bien parti pour s'inscrire, malgré le côté éphémère des créations, dans la durée.

Archi#Déco#Design : Qu'est ce que c'est que ce festival  ?

Elodie Nourrigat :  Notre idée, c'est d'intéresser les gens, le grand public à l'architecture, lui donner un côté moins solennel, moins lourd. Et si l'on veut intéresser à l'architecture contemporaine, il faut montrer que l'endroit est un lieu de plaisir. C'est pourquoi nous avons eu l'idée d'un dialogue entre un lieu patrimonial, les cours des hôtels particuliers de Montpellier, et l'architecture contemporain.

# : Quelle est la démarche des architectes qui exposent ?

E.N. :  A chaque fois, il faut essayer d'interroger le lieu. A l'époque, les cours étaient des lieux publics, ils sont maintenant privés la plupart du temps. Il faut donc s'interroger sur cette ambiguité. Chaque architecte va donner sa propre réponse pour que chaque visiteur y trouve également sa propre réponse.

# : C'est très ouvert comme démarche...

E.N. : Nous ne voulons surtout pas être un festival donneur de leçons. Si, en visitant, il y a une prise de conscience, c'est déjà cela de gagné !

# : Comment sont sélectionnés les projets ?

E.N. : Nous avons lancé un appel à candidature. On a juste demandé, dans un premier temps, un CV et une lettre d'intention. Ensuite, pour les architectes retenus par le jury, nous avons fait une visite des lieux. Les candidats ont alors réalisé un projet, qui à chaque fois, est une oeuvre originale.

# : Mais quelle est la différence avec une création artistique contemporaine ?

E.N. : Nous demandons aux gens de travailler sur la notion de la gestion de l'espace. On demande aux gens d'interagir avec le lieu. Nous avons des artistes qui interviennent, mais ils font une installation spécifique pour le lieu.

# : Quel est le public du festival ?

E.N. : Tout le monde. Les gens viennent par curiosité, parfois uniquement pour découvrir les cours d'ordinaire fermées au public.  D'ailleurs, on essaye chaque année, d'ouvrir de nouvelles cours, mais il faut l'accord des propriétaires, car la plupart sont privées. On a un public familial, des visites d'écoles aussi. D'ailleurs, dans chaque cours, des étudiants de l'école d'architecture de Montpellier sont présents pour expliquer l'installation. En général, les gens sont contents. Et de toute façon, on souhaite qu'une vraie convivialité s'installe.

# : C'est aussi l'occasion de montrer une autre architecture, puisque Montpellier est très marquée par de grands architectes bâtisseurs : Bofill, Portzamparc...

E.N. : Bofill a amené la ville dans une autre dimension. Et c'est vrai que ces grands architectes, de qualité, ont marqué Montpellier.

Archi#Déco#Design reviendra plus longuement sur le festival, en présentant les projets retenus. A noter tout de même, les dates de la manifestation. Elle aura lieu du 12 au 15 juin 2008. On vous laisse tout de même songer au festival avec quelques images des éditions précédentes.

e88526e4e89df2a0751a7a86d33e9e53.jpg
51390e1f17a977274cfe16b9a2e47c85.jpg
8ee9cd69c72e3574a242cd469df18aa3.jpg
4de5966ddcf7b72bc911038d59011bbf.jpg

_____________________

A découvrir également sur le site internet du festival.

04 mai 2008

Virgule, ou le petit meuble qui sert à tout

Vous le cherchiez partout, ce petit meuble. Qui puisse à la fois servir de bout de canapé, de chevet, de bibliothèque, de tabouret. Il existe. Et c'est Steiner qui l'édite.

25df7cb66d4aa382f825ac36a7dd1014.jpg
2e6d5b3d017cae9b35f0c597ab40384d.jpg
67aefc0cdb8725257354fd31eabae3d9.jpg

Utilisables seuls ou combinables entre eux, les meubles Virgule sont en chêne foncé à l'extérieur et en ébène de Macassar à l'intérieur. La ligne est sobre, juste relevée par ce légère ondulation qui lui donne tout son charme... et qui lui donne son nom. Il fait peu de doute qu'il devrait pouvoir s'intégrer à peu près n'importe où.

_____________________

Dimensions : L. 30 x l. 30 x h. 45. Prix : 425 €. Pour en savoir plus et connaître l'adresse des distributeurs, rendez-vous sur le site de Steiner.

02 mai 2008

Berlin, LA ou Paris, ou les grandes villes en panorama

On trouve l'idée assez géniale ! Vous êtes fan (comme moi) des grandes villes. Et l'idée de vous entourer de grands immeubles, de places urbaines, ne vous déplaît pas. Alors les frises en papier-peint développée par les Allemands de Extratapete sont faites pour vous.

6c6280bd47ba61862d51bf1ec1cdc6aa.jpg
859ea46f27e41c215dfc816be2a58876.jpg
97453e00bd6cf74d8ad2ecaaec1b6946.jpg

Trois grandes villes se déclinent ainsi en format panorama : Berlin, Los Angeles et Paris. Placée à mi-hauteur d'un mur, cette bande photographique (les clichés ont été réalisés au printemps 2006 par Esther Neumann) est une invitation à la découverte urbaine.

7c1b6b927c12b4f3529225e7c2c9aaf7.jpg
3db84c2bcb532f6a5a19d99187fb9d16.jpg
e83bb9acc81043c0646fa7086b02c9a6.jpg

D'une longueur de 4 m et d'une hauteur de 11 cm, la bande est en matière auto-adhésive. Pas besoin donc de sortir un seau et fabriquer de la colle à papier peint. En un rapide tour de main (et à condition de bien tracer un repère pour éviter de le placer de travers), le rouleau habille les murs les plus simples. C'est sobre et assez sympa comme résultat.

9c57e4682a9ff918cf73223600fe59f9.jpg
47abe9b3d9462e5a88b7284c5ad1658f.jpg

Bref, vous l'avez compris, on adore !

M. M.

__________________________

Le site de Extratapete, qui propose d'autres idées aussi sympas et qui permet de commander en ligne (c'est en allemand ou en anglais). Quant au prix, il faut compter 17 € par rouleau.

01 mai 2008

Spun light, ou l'abat-jour en métal

Envie d'un lampadaire original. Et pourquoi pas avec un abat-jour... en métal. C'est ce qu'a imaginé Sebastian Wrong, pour Flos, en dessinant Spun Light.

En aluminium, il a des lignes très sobres, très simples. Le métal laqué du pied à l'abat-jour met en valeur la pureté du dessin. Et tout en métal, contrairement aux classiques abat-jours en tissu, la lumière se diffuse par le haut et le bas et offre un éclairage d'appoint, plus qu'une source vive.

77582a19e0ad31b20386006cf56fb489.jpg
Spun Light F design by Sebastian Wrong, Flos, 1200 €.

 

Alinéa propose sa version, beaucoup plus abordable. Le pied, contrairement à la Flos est en métal brossé, ce qui n'empêche pas d'apprécier, là aussi des lignes tout aussi simples.

7a696fd9386c3cb0bf31df3204866a66.jpg
Lampe Gasby, Alinea, 85 €. 

 

Bon, chez Alinea, elle existe également tout en noir ou tout en blanc. Mais pour le coup, si l'on ne peut s'offrir l'original, on préfère la version grande distribution bicolore.

_____________________________

La lampe Flos est disponible chez RBC, à Montpellier, Nîmes et Avignon, chez Lluck à Montpellier, chez Baltaz'art à Béziers,  ou chez Isota à Perpignan.

Alinéa se trouve à Montpellier (Pérols) ou Avignon (Le Pontet).