Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 avril 2008

Elodie Nourrigat, ou la consécration européenne pour l'architecte montpelliéraine

Elodie Nourrigat, qui avec Jacques Brion, a fondé le cabinet d'architecture N+B à Montpellier, vient de voir son travail récompensé. Et de quelle manière. Ainsi, elle a été choisie comme l'une des "40 under 40", soit l'un des quarante architectes âgés de moins de 40 ans, en Europe, et qui sont considérés comme les espoirs de l'architecture de demain. Un prix décerné par un jury de professionnels réuni à New York en décembre 2007 et qui a rendu ses conclusions en mars dernier. Ainsi, avec deux autres architectes français, la Montpelliéraine cotoient des Norvégiens, des Anglais, des Espagnols, des Croates, des Russes, des Belges, des Allemands, choisis parmi des centaines de candidats.

Archi#Déco#Design l'a rencontrée. Elle nous parle de ce prix.

18792e3b938791f4ca6020f314482251.jpg

La récompense, prestigieuse, est décernée par le « European Centre for Architecture Art Design and Urban Studies », en collaboration avec le Chicago Athenaeum, un musée américain. "J'ai présenté deux projets. Le premier, réalisé, est celui du bâtiment de la communauté de communes de la Vallée de l'Hérault, à Gignac. Le second est une étude réalisée dans le cadre d'un concours d'idées pour la grande bibliothèque de Prague", explique l'architecte.

e56abaf232c1193e1853e2699521df99.jpg
442196892fd8b5cd60587cc5c9887d64.jpg
63fb895b4a5c4d16e3f0c680dc52a396.jpg
Les bâtiments de la communauté de communes de la Vallée de l'Hérault, à Gignac
4913c877694f8c10ef620ff8ececeff1.jpg
Une proposition pour la bibliothèque de Prague
5029a4b9badaaf4df6d6d54d3918a665.jpg
Le troisième projet présenté est une étude pour l'Office HLM des Bouches-du-Rhône, le nom du projet étant "Loger les enfants du pays à Marseille".

Un choix qui s'imposait pour elle, tant le projet de Gignac, le parc Camalcé, lui tient à coeur. "On a proposé une architecture, avec une écriture contemporaine, avec des matériaux contemporains. C'est vrai que lors des premières réunions, les gens étaient surpris, mais le maître d'ouvrage a su nous aider et a porté le bâtiment jusqu'au bout", précise Elodie Nourrigat. Pas facile, en effet, de faire une proposition originale dans un lieu coincé entre un supermarché et un rond-point. "C'est un vrai problème que le traitement des entrées de ville et des zones d'activités. Notre idée était de faire en sorte que ce lieu utilisé la semaine le soit également le week-end. On a donc aménagé un parc, à l'arrière, avec une évocation du canal de Gignac. Les gens vont s'y promener, y pique-niquer. Et la grande salle de réunion sert maintenant aux associations, à des manifestations", confie l'architecte. Du zinc, du bois, des bâtiments aux lignes simples relevées par des bardages, voilà la recette choisie par le cabinet N+B pour cette commande. Et qui vaut donc à Elodie Nourrigat une belle récompense : "Mais l'architecture ne dépend pas que de l'architecte. Il faut un dialogue, important, avec le maître d'ouvrage." D'autant que pour Elodie Nourrigat, "ce bâtiment fait partie des réalisations importantes de l'agence". Le prix qu'elle vient de recevoir vient donc achever la consécration de son travail. "C'est une grande satisfaction, une grande joie. On va maintenant rajouter cela sur le CV ", confie l'architecte.

Et cela prouve, s'il en était vraiment besoin, que Montpellier et la région ont des architectes de talents, capables de rivaliser avec les meilleurs. "Sans vouloir faire du régionalisme, c'est vrai que c'est important aussi pour la région", conclut Elodie Nourrigat. Un peu pour dire qu'il n'y a pas qu'à Paris que l'on sait faire de l'architecture de qualité.

M. M.

____________________________


Les travaux des « 40 under 40 » donneront lieu à une exposition présentée à Chicago en juillet. Elle devrait ensuite venir en Europe.

Pour voir le travail du cabinet N+B, rendez-vous sur leur site ici.

Commentaires

Et si tu faisait un commentaire constructif et intéressant, qui dépasse le spoil lâche et dont tout le monde se fout.

J'ai beau ne pas être particulièrement fan de leurs travail (ça me regarde) ou de son attention en studio, toi, t'es carrément con. Je crois pas qu'elle mérite, ni que qui que ce soit mérite cette violence. Si t'es frustré, va aux Arceaux...

Écrit par : Etudiant | 27 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.