Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 mai 2011

Un café Patrimoine et architecture, ou une date à retenir

Mercredi 11 mai 2011 à 19 h au Café Riche 8, place de la Comédie à Montpellier

"Quel rôle pour l’art et la culture dans la ville ?"

Jean Dominique SECONDI - Architecte et scénographe,  Spécialiste de la création contemporaine en espace public

ART PUBLIC CONTEMPORAIN propose aux collectivités territoriales et aux entreprises, tous les outils nécessaires à la conception et à la réalisation d'actions artistiques de valorisation du cadre de vie. Nous travaillons pour de multiples partenaires très différents par leur structure et leur demande : Ministères, Villes, Conseils Régionaux et Généraux, sociétés d'économie mixte, entreprises privées, associations … Au service des politiques qualitatives d'aménagement de territoire et des villes, nous apportons notre expérience, notre méthodologie et nos compétences spécifiques de conseil, d'assistance et de  production.

Convaincus que l'art est un élément essentiel de mise en valeur, de redécouverte et de médiation de la ville, nous permettons à nos commanditaires de formuler leurs besoins et d'optimiser leurs ambitions, en privilégiant la concertation et l'analyse, dans le strict respect des réglementations et des contraintes.

Autour de Jean-Dominique SECONDI, architecte et scénographe, nous mobilisons, selon la spécificité des besoins de nos partenaires, ingénieurs culturels et assistants de production, médiateurs artistiques, urbanistes, historiens d'art, économistes, … réunis par un engagement professionnel et expert pour la création contemporaine. »

23:31 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

14 mars 2011

C'est bientôt le printemps, ou les catalogues pour le jardin fleurissent

On aime bien le printemps. Parce qu'après avoir passé l'hiver dans un intérieur un peu cocon, on est bien content d'aller prendre une bonne bouffée d'air frais dans le jardin... ou sur le balcon. C'est donc tout naturellement que l'on voit fleurir dans sa boîte aux lettres ou chez les distributeurs quantité de catalogues.


Les grandes enseignes ont bien compris le principe et depuis quelque temps, Castorama et Leroy-Merlin éditent de véritables guides, proposant moyennant quelques accessoires, un peu de temps et un vrai talent de bricoleur, de transformer un bout de jardin en friche, une terrasse à l'abandon, un balcon delaissé.

decoration, jardin, terrasse, balcon, leroy-merlin, castorama, ikea, RBC

decoration, jardin, terrasse, balcon, leroy-merlin, castorama, ikea, RBC

Lampe Marabella - 25,95 €

decoration, jardin, terrasse, balcon, leroy-merlin, castorama, ikea, RBC

Cloison végétale Blooma - 149 €

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Eléments de cuisine d'extérieur en béton - A partir de 649 €

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Chaise suspendue Celeste - 249 €

 

Dans un autre style, RBC mobilier a aussi pris l'habitude de proposer une sélection de printemps. Editant également un catalogue dans lequel on trouve toutes les dernières tendances de l'outdoor.

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Table et tabourets Icon - 930 € et 400 €

 

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

Fermob, Fauteuil Luxembourg et repose pied - 290 € et 130 €

 

 

Enfin, on ne pourrait terminer ce rapide tour d'horizon sans vous parler d'Ikea. Pas de catalogue particulier, mais une vraie collection de mobilier de jardin et d'accessoires.

 

decoration,jardin,terrasse,balcon,leroy-merlin,castorama,ikea,rbc

 

On aime particulièrement le fauteuil Ikea PS Vagö, créé en 2000 et qui ressort cette année en noir, blanc et vert. A 19 €, ce serait dommage de s'en priver !

M. M.

08 mars 2011

La résidence du Moulin de Sémalen, ou la couleur investit les bords du Lez

C'est au bord du Lez à Montpellier, derrière le lycée Mermoz, qu'est sortie de terre la résidence du Moulin de Sémalen. Un bâtiment signé par les architectes Gilles Cusy et Michel Maraval. Si la façade arbore dans sa majorité une teinte grise, ce n'est vraiment pas ce que l'on retient. Les balcons orange ou encore les loggias aux vitres verte ou violette sont les éléments forts de cette résidence. Peut-être est-ce la proximité du tramway à fleurs de la ligne 2, qui passe à ses pieds, qui a inspiré les architectes montpelliérains.

D'une hauteur de 19 m sur cinq niveaux, ce bâtiment tranche radicalement avec ce qui se fait ailleurs en ville. Et c'est peut-être pour cela qu'on l'aime encore plus !

Texte et photos M. M.

architecture, montpellier, cusy maraval, moulin de semalen

 

architecture, montpellier, cusy maraval, moulin de semalen

architecture, montpellier, cusy maraval, moulin de semalen

architecture, montpellier, cusy maraval, moulin de semalen

architecture, montpellier, cusy maraval, moulin de semalen

architecture, montpellier, cusy maraval, moulin de semalen

 

 

 

03 mars 2011

Binic et Soleil, ou deux créations de Foscarini

On aime bien les luminaires. Et on aime beaucoup, en ce moment, deux créations récentes de Foscarini. Il y a d'abord Binic, une petite chose qui prend plein de couleurs différentes et qui trouvera sa place sur un bureau, un chevet, un bout de canapé... Plein d'endroits où l'on a besoin d'un peu de lumière. Un étrange objet, que l'on imagine hybride entre monstre extraterrestre et personnage de manga.

 

Binic, par Foscarini - 134 €. Chez RBC à Montpellier, Avignon, Nîmes et Lyon.

 

design, décoration, foscarini, soleil, binic

 

 

 

design, décoration, foscarini, soleil, binic

 

Autre nouveauté que l'on aime beaucoup, Soleil. Une suspension d'anneaux concentriques qui semblent flotter, en se chevauchant, s'entrechoquant, se superposant. Et laissant filtrer la lumière à travers une matière plastique mate.

 

design,décoration,foscarini,soleil,binic

design,décoration,foscarini,soleil,binic

Le Soleil, par Foscarini - 795 € - Chez RBC ou encore sur voltex.fr

M. M.

 

01 mars 2011

Sun Tunnel, ou Velux invente le luminaire naturel

En ces périodes où l'environnement est au coeur de toutes nos préoccupations, on ne peut que se réjouir de l'initiative de Velux (mais si vous savez, les fenêtres de toit...) avec le Sun Tunnel.

design, décoration, velux, ross lovegrove, sun tunnel

 

design, décoration, velux, ross lovegrove, sun tunnel

design, décoration, velux, ross lovegrove, sun tunnel

 

design, décoration, velux, ross lovegrove, sun tunnel

 

 

On avait déjà eu droit au tunnel lumineux, ingénieuse idée permettant d'apporter de la lumière naturelle dans un couloir sans fenêtre, mais se terminant par une simple plaque de verre, sans véritable charme. Eh bien les ingénieurs sont allés encore plus loin et ont créé un véritable lustre naturel. C'est le designer Ross Lovegrove - il a signé nombre de luminaires traditionnels chez Artemide - qui a oeuvré, mettant en scène une sorte d'oeuf suspendu, reflétant la lumière naturelle captée sur le toit et canalisée grâce à un tunnel réflechissant. S'allumant au lever du soleil, ce luminaire s'éteint dès qu'il fait nuit, sans avoir dépensé un centime, sans électricité... Idéal pour les pièces sans fenêtre ou pour doper l'ambiance d'une cuisine un peu terne.

M. M.

 

03 décembre 2010

A Saint-Etienne, ou la biennale du design en images

Nous sommes allés faire un tour à la Biennale internationale du design, à Saint-Etienne, dont nous avons parlé dans un précédent post. Elle ferme ses portes ce week-end. Pour la première fois, elle se déroulait en partie dans la Platine, le nouveau bâtiment de la cité du design construit à proximité d'anciens bâtiments de la manufacture. Le contraste architectural est saisissant et l'ensemble plutôt réussi.
On vous livre ici quelques images en vrac... fruit de notre déambulation à travers les différentes expositions.
M. M.
DSCF3506_1.JPG
DSCF3499_1.JPG
DSCF3502_1.JPG
DSCF3504_1.JPG
DSCF3511_1.JPG
DSCF3513_1.JPG
DSCF3516_1.JPG
DSCF3517_1.JPG
DSCF3528_1.JPG
DSCF3532_1.JPG
DSCF3539_1.JPG
DSCF3531_1.JPG
DSCF3544_1.JPG

DSCF3541_1.JPG
DSCF3546_1.JPG
DSCF3549_1.JPG
DSCF3552_1.JPG
DSCF3554_1.JPG
DSCF3559_1.JPG
DSCF3561_1.JPG
DSCF3555_1.JPG
DSCF3556_1.JPG




23 novembre 2010

A Saint-Etienne, ou la biennale du design

Comme tous les deux ans, Saint-Etienne se met à l'heure du design. Encore que... Avec sa cité consacrée au sujet et récemment inaugurée et son école reconnue internationalement, Saint-Etienne vit le design au quotidien. La biennale est, en quelque sorte, le point d'orgue, l'événement phare. Qui permet de se projeter dans l'avenir, de découvrir de quoi notre quotidien pourrait être fait demain...

Elle a commencé le 19 novembre dernier et jusqu'au 5 décembre, vous invite à vous "téléporter", puisque c'est, en quelque sorte, le thème retenu cette année. Les expositions, riches et variées, valent vraiment le coup que vous vous téléportiez en Rhône-Alpes pour quelques heures !

En tout, une dizaine d'exposition différentes, dont La ville mobile, Demain, c'est aujourd'hui ou encore Comfort...

 

IRB 120[1].jpg
concept B1K, Peugeot_02bis.jpg
17.jpg
nautreVille04.jpg



Et vous, demain, vous voyez ça comment ?

M. M.

______________________________________________

Plus d'informations sur le site de la biennale : ici

11:27 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, saint etienne, biennale

08 octobre 2010

Un centre technique aérien à La Grande Motte, ou le bois au milieu des pins

On imagine toujours un centre technique municipal comme une espèce d'affreux hangar en désordre, verrue urbaine que l'on tente de cacher. L'agence N+B (Elodie Nourrigat et Jacques Brion) vient pourtant de signer une réalisation qui ne ressemble en rien à ces préjugés. C'est à La Grande-Motte, au milieu des pins emblématiques de la station balnéaire, que se cachent ces bâtiments.

C'est une immense vague de bois, très aérienne, dont l'objectif principal est l'intégration dans ce site boisé. Et l'on peut dire que c'est plutôt réussi, puisqu'elle évoque plus une cabane forestière ou une villa écolo qu'un centre technique. Le montant des travaux s'est élevé à 850 000 € et le chantier s'est déroulé de juin 2008 à juin 2010. Au final, la superficie construite s'élève à 1515 m2.

M. M.

Le mieux est encore de le découvrir en images...

La grande motte (1).jpg
La grande motte (2).jpg
La grande motte (3).jpg
La grande motte (4).jpg
La grande motte (5).jpg
La grande motte (6).jpg
La grande motte (7).jpg
Photos de Paul KOZLOWSKI

20 septembre 2010

FAV 2011, ou l'appel à candidature

Amis architectes, le comité d'organisation du Festival des architectures vives de Montpellier vient de lancer son appel à candidatures pour l'édition qui se déroulera en juin 2011. Une petite lettre d'intention, une idée de projet, voilà ce qui vous ait demandé. Le thème retenu pour cette nouvelle édition : la rencontre. A vous de nous dire comment le marier avec les vieilles cours d'hôtels particuliers de l'Ecusson.

FAV.jpg

On attend vos propositions avec impatience.

Plus de renseignements sur les modalités pratiques ici ou là :

APPEL A CANDIDATURES


À l’occasion du 6e FESTIVAL DES ARCHITECTURES VIVES à MONTPELLIER, l’association Champ Libre lance un appel à candidatures pour réaliser 10 interventions. Le Festival s’inscrit au coeur de la ville de Montpellier; il se déroulera dans l’Ecusson et plus spécifiquement dans les cours intérieures de certains hôtels particuliers. Par-là même il sera proposé un parcours aux visiteurs, sorte de découverte architecturale au coeur de la ville. Ainsi, l’objectif du FAV de Montpellier est d’une part, d’ouvrir aux habitants, le temps du festival ces lieux emblématiques et d’autre part - grâce à l’intervention des équipes de créateurs qui présenteront une oeuvre spécifique à chaque lieu - de révéler une relation intime entre une architecture contemporaine, une installation et un site patrimonial.
Thème du Festival 2011 : La Rencontre
Sélection des équipes sur dossier : Les dossiers de candidature doivent parvenir au plus tard le 15 décembre 2010 à minuit, heure Française (GMT+1 / date d’émission du courriel faisant foi).
Constitution du dossier de candidature :
+ Présentation de l’équipe, ces membres, avec Curriculum Vitae de chaque membre
+ Références imagées de réalisations architecturales, installations, concours…
+ Note d’intention au regard du Festival des Architectures Vives de Montpellier et de la
thématique La Rencontre
La consultation est ouverte aux jeunes architectes et architectes-paysagistes.
Les dossiers doivent nous parvenir par courrier électronique au format PDF à l’adresse suivante : asso_champlibre@yahoo.fr
Merci de préciser dans l’intitulé du mail « Candidature FAV 2011 Montpellier », et de ne pas envoyer de fichiers trop lourds ( 10 Mo maximum par candidature).
Un dossier présentant en détail le thème et les contraintes techniques liées à la conception d’une intervention (sol, exposition, visiteurs, proposition d’implantation …) sera adressé aux candidats sélectionnés. Les résultats de la sélection seront annoncés courant janvier. La date limite de remise des projets est fixée au 15 février 2011.


Le Festival aura lieu du 15 au 19 juin 2011.
Une subvention de 1 000,00 € TTC sera allouée à chacun des 10 projets réalisés.

Un ouvrage de la 6ème édition présentant les réalisations sera édité fin d’année 2011. Toutes les questions doivent être adressées par email à l’association Champ Libre asso_champlibre@yahoo.fr Site FAV : http://favmontpellier.nerim.net


Des Architectures Vives

Le Festival des Architecture Vives souhaitent répondre à l’évolution de la pratique architecturale qui, intégrant tous les domaines connexes à sa culture, n'hésite plus à s'affirmer dans ses réalisations. Les Architectures Vives sont éphémères et évolutives par nature, elles sont chaque fois ponctuelles, inscrites dans une courte temporalité et pensées pour un lieu spécifique. Tel une réalité augmenté, elles s’ajoutent, transforment, révèlent un espace oublié car invisible ou au contraire trop vu. Respectueuses de milieu d’inscription, elles le transfigurent en un environnement habité où le passé, le présent voir même le futur ne font qu’un. Les architectures Vives créent un environnement où l’imaginaire de chacun prend place. Ainsi, elles ont le sens de l'humour, autant que de l'humilité. Quand on voudrait figer l'architecture dans le miroir de la grande Histoire et du Patrimoine, les Architectures Vives préfèrent pour leur part, la prérogative de l'usage au droit de l'auteur. Elles sont copyleft dans leur attitude et se réjouissent sincèrement de toute réappropriation libre et constructive.
Refusant l'immuable, le temps du festival elles questionnent notre environnement quotidien. S'adressant à un large public, elles proposent une aventure sensitive, offrent un regard décalé. Elles se positionnent comme un révélateur. Les architectures Vives sont objet de désir, d'envie et
souhaitent simplement retrouver le sens du plaisir du lieu, de la ville, offrir du sensible et du tactile, repositionner l’Homme au coeur de l’architecture. Pour cette 6ème édition du Festival des Architectures Vives à Montpellier les lieux choisis sont en adéquation avec cette ville historique. Une de ses richesses est la présence dans le coeur de la ville de nombreux hôtels particuliers. Aujourd'hui, Montpellier en compte plus de soixante-dix. Nombre de ces hôtels et cours intérieures privés, ne sont pas accessibles au public. Ainsi, l'objectif de ce festival est double. D'une part ouvrir aux habitants ces sites emblématiques, leur faire découvrir les lieux cachés de leur propre ville. D'autre part, grâce à l'intervention des équipes de créateurs présentant une oeuvre spécifique à chaque lieu, il s'agit de révéler une relation intime entre une architecture contemporaine et un site patrimonial.
Dans leur histoire les cours, espaces semi-publics semi-privés, se sont vus attribuer des fonctions très diverses entre lieu de représentation, d’accueil de distribution, mais aujourd’hui les cours restent inhabitées. Dénuée de toute fonction, elles se présentent comme de simples espaces traversés pour rejoindre un lieu privé. Oubliées, car inaccessibles, ou oubliées car inappropriées, ces cours disparaissent petit à petit d’une connaissance commune, voir d’un imaginaire collectif. Elles deviennent de véritables espaces oubliés et pourtant possèdent une spécificité propre, jouant entre ombre et lumière, offrant une possibilité de magnifier ces lieux par peu de chose. Ainsi, l’architecture contemporaine par jeu révèlera et réveillera des sites endormis.

FESTIVAL DES ARCHTECTURES VIVES 2010 6e Edition à Montpellier
La Rencontre « RENCONTRE. n. f. Hasard, occasion qui fait trouver fortuitement une personne, une chose. Bonne, mauvaise rencontre. Heureuse, malheureuse rencontre… Je fis rencontre d'un tel. Je fis, j'eus telle rencontre. Éviter la rencontre de quelqu'un. Il y a de singulières rencontres dans la vie. Une arme de rencontre…
Se dit aussi du Fait de joindre une personne en allant intentionnellement au-devant d'elle… se dit aussi de l'Entrée en contact de deux corps. La rencontre des atomes. » Définition du Dictionnaire de l’Académie Française 8ème Edition

Ainsi, La Rencontre est plurielle dans son sens et dans sa forme. Elle parle des Hommes, ceux qui habitent le lieu, ceux qui le traversent, ceux qui le découvrent, ceux qui le réinventent, ceux qui par curiosité ou envie s’y retrouve. Evoquant ainsi la rencontre des corps, créant des attractions voire répulsions temporaires ainsi que des frottements. L’homme est au coeur de cette rencontre. Mais la Rencontre c’est aussi celle de l’architecture. L’une figée, statique, immuable magnifiée et admirée, et l’autre dynamique, fluide, éphémère, volage et inventive. Croisant les matières, les formes, les couleurs, respectant et révélant l’écrin et de fait offrant un environnement propice à le rencontre des corps. Enfin, la rencontre c’est celle des temps et des générations. L’architecture devient prétexte à de nouvelles rencontres autour d’un objet intergénérationnel et commun, à savoir un espace de partage, où l’on se croise, se voit, et enfin se rencontre. La rencontre des temps constitue une nouvelle temporalité non plus linéaire mais réseautique, où le passé se joue du présent, inscrit des actions dans un avenir actuel, où le « maintenant » révèle un passé enfoui. Ainsi durant le temps du Festival des Architectures Vives, les temps, les gens, les architectures,
seront à la fois des révélateurs, acteurs, et objets de La Rencontre.

 

17 septembre 2010

Une collection Gaultier pour Roche-Bobois, ou la marinière s'installe au salon

Un univers baroque, décalé, coloré, doux, sensuel... Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la collection dessinée par Jean-Paul Gaultier pour Roche-Bobois. Des canapés marinières et pompons de marins jusqu'au lit vieux rose et encre de chine, tous les codes auxquels JPG nous a habitués sont bien là. Des coussins qui oscillent entre gothique et douceur jusqu'aux commodes malles inspirées des voyages lointains d'une époque aujourd'hui révolue, on flirte entre nostalgie et modernité.
RocheBobois 2419.jpg
benhur1.jpg
lit.jpg
dizainier.jpg
armoire.jpg
RocheBobois 2412_3_4.jpg
Une belle manière aussi pour Roche-Bobois de célébrer son 50e anniversaire et montrer ainsi qu'un demi siècle plus tard, l'innovation, l'audace et le talent sont toujours là.

M. M.

___________________________